Aller au contenu principal
Font Size

Fruit 2050 au Sival : « Présenter les stratégies possibles pour s’adapter au changement climatique »

François Laurens INRA-GIS Fruits

3 questions à François Laurens Inra / Gis Fruits, co-organisateur de l'événement Fruit 2050 au Sival.

 

Quel sera le thème de Fruit 2050, le rendez-vous prospectif des productions fruitières de demain au Sival ?

 

Pour cette nouvelle édition de Fruit 2050*, l’évènement européen des productions fruitières au Sival, nous avons choisi de parler des conséquences du changement climatique sur les productions fruitières mais également des adaptations à envisager dès aujourd’hui et pour le futur. Des incertitudes existent encore sur les futures évolutions du climat mais certaines semblent se préciser : hausse des températures, variation des précipitations, augmentation en fréquence et en intensité des phénomènes climatiques extrêmes.

 

Quels peuvent en être les effets ?

 

Les effets du changement climatique sont d’ores et déjà visibles sur certaines productions fruitières avec des conséquences marquées notamment sur la phénologie (date de floraison, maturité…), mais également sur l’apparition de maladies émergentes et la qualité du fruit. La vulnérabilité des productions fruitières face aux changements climatiques devient aujourd’hui une préoccupation majeure de la profession. Les différents témoignages permettront d’illustrer les effets marqués du changement climatique mais également de présenter les stratégies possibles pour s’y adapter.

 

Quels seront les temps forts de l’évènement ?

 

L’évènement sera organisé autour de trois temps forts, destinés à l’ensemble des acteurs de la filière fruits. Avec le symposium organisé par Vegepolys Valley et le Gis Fruits, la parole sera donnée aux chercheurs français et étrangers lors de présentations, puis viendra un temps d’échange lors d’une table ronde rassemblant des acteurs de la filière fruits. Tous partageront leurs expériences vécues sur différentes productions fruitières (pomme, abricot, vigne, clémentine…) et présenteront les approches mises en place en Europe et dans le monde entier pour faire face aux conséquences du changement climatique. Le « Fruit Production Forum », organisé par le CTIFL, questionnera sur l’évolution des systèmes de production face à une météorologie en plein bouleversement et tentera d’apporter des réponses. En effet, avec l’« International 360° », les journalistes internationaux accompagnés d’experts proposeront une synthèse des conséquences du changement climatique sur les cultures spécialisées dans le cadre des travaux réalisés par le Club de la presse internationale du Sival.

 

* Les co-organisateurs de Fruit 2050 sont Morgane Saglio, Sival ; Sylvie Colleu et François Laurens, Gis Fruits ; Laëtitia Guignier et Emmanuelle Rousseau, Vegepolys Valley ; Claude Coureau, CTIFL.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Mâche, blette, épinard, roquette s'accommodent de la moindre luminosité des serres photovoltaïques avec une baisse du rendement de 25% à 40%.
Serres photovoltaïques : « La perte de rendement est acceptée par certains producteurs qui ont des abris surdimensionnés»
Témoignage de Thierry Corneille, conseiller au Ceta de Châteaurenard (Bouches-du-Rhône).
[Coronavirus Covid-19] L’après-crise, un retour à une non-normalité
Le rapport “Pressing Refresh” analyse l’avenir du secteur des fruits et légumes frais après la crise sanitaire, d’un point de vue…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes