Aller au contenu principal
Prévisions melon

Fort risque de télescopage entre les origines au mois de mai

La météo sur les zones de production européennes et au Maroc va entraîner un retard dans le calendrier de récolte. Au risque d’une bousculade sur le marché.

Les caprices du temps perturberont la mise en marché des melons cette année. C’est ce qui ressort de l’analyse présentée à Medfel. Au Maroc, la situation est claire : la vague de froid en février a bousculé le calendrier, alors que l’on note des transferts de cultures de Marrakech vers le Sud du pays pour gagner en précocité. A Dakhla, la production a été en retard avec la prédominance de petits calibres. Etat des lieux similaire pour le bassin d’Agadir, avec une entrée en récolte reculé à la mi-avril. Le melon Charentais jaune sur Marrakech et Kenitra a été récolté fin avril. Mais le pic des tonnages en variété verte est attendu pour le 10 mai. Les producteurs ont donc regroupé leur récolte, laissant à penser qu’elle pourrait se poursuivre en juin.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su