Aller au contenu principal

Transformation
f&l transformés : industriels et producteurs de l’Unilet déçus des EGalim

La filière des légumes transformés a dressé les avancées réalisées post-EGalim. Si la dynamique est engagée, côté plan de filière rien ne semble avoir changé dans les relations avec la distribution.

De gauche à droite : Valérie Weil-Lancry (directrice juridique à l’Ania) et les présidents Eric Legras (Unilet), Luc Desbuquois (Cénaldi) et Thierry Ponthieu (groupe Légumes à la Fiac).
© Julia Commandeur - FLD

Les légumes en conserve et surgelés ont tenu meeting le 20 juin. Le thème : “Le monde change, la filière bouge : cap 2025 !”. Cette journée a surtout été l’occasion de faire le point sur les EGalim. « Tout ce que nous avons engagé dans le plan de filière correspond à des attentes sociétales, avec un consommateur qui a besoin d’être réassuré sur la qualité, les résidus de pesticides, l’origine France », souligne Agnès Bernardin, directrice d’Unilet. L’objectif est de 50 % des exploitations certifiées HVE dans cinq ans, de continuer à valoriser l’origine France avec 1 000 références sous le logo f&l de France (263 références en 2017 et 612 à juin 2019) et de doubler les surfaces en bio, qui représentent 5 % des surfaces (3 % en 2017) et 3 % des volumes en 2018.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Fruits à coque : Amandera lève 1 M€ et se lance dans les noisettes
Actualités riches pour Amandera, la société de l’économie sociale et solidaire spécialisée dans le développement de filières de…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes