Aller au contenu principal

Fruits & Légumes : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière fruits & légumes, de la production à la distribution

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

Fiche : Retenue d’eau et pratiques culturales

Si l’on ne peut opposer la légalité à l’absence de chiffrage économique, Benoît Grimonprez, professeur d’université à l’Institut de droit rural de Poitiers, estime que la pertinence économique de certains projets reste à démontrer.

  • Le financement de l’ouvrage

    En 2011, le « Plan de soutien à la création de retenues d’eau et à l’adaptation des cultures » prévoyait un soutien par les Agences de l’eau à hauteur de 70 %. S’en est suivi un moratoire, levé en 2013, et l’instruction du 6 mai 2019 est claire : « Pour pouvoir bénéficier d’aides financières des Agences de l’eau, les infrastructures de stockage ou de transfert d’eau doivent avoir été incluses dans une analyse économique du programme d’actions permettant d’en apprécier l’opportunité économique ». L’ampleur des subventions allouées fait débat au moment où les aides MAEC et bio tardent à parvenir aux agriculteurs. Mais les retenues généreraient des services écologiques, en permettant des niveaux plus hauts l’été du fait de la baisse des prélèvements. Toutefois, cet argument n’est recevable par l’ensemble des agriculteurs que si la création de réserves s’accompagne d’un changement de pratiques culturales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Phytosanitaires - Mélanger la bouillie avant de l’incorporer
Machinisme
De plus en plus de viticulteurs s’équipent d’un mélangeur de bouillie, afin de gagner en débit de chantier et en qualité de…
Plus de 300 personnes ont assisté à l'inauguration officielle où intervenaient des producteurs notamment.  © Julia Commandeur - FLD
Une légumerie bio pour approvisionner la restauration collective
La Coopérative Bio d’Île-de-France a enfin inauguré sa très attendue légumerie bio. Plus de 300 personnes étaient présentes.
Depuis 2012, une enquête AND-CNIPT des emblavements bio est réalisé sur 80 % de la production totale sous contrat. © Ferme de la Motte
La pomme de terre bio : un marché d’équilibre
Ces dernières années, l’offre et la demande en pommes de terre bio progressent régulièrement. L’origine française est…
Des exportateurs ukrainiens heureux : Volodymyr Gurzhiy (USPA Fruit) à gauche et Dmitrov Kroshka, président de l’association des exportateurs  agricoles d’Ukraine. © Philippe Gautier - FLD
[Fruit Logistica 2020] Nouveaux marchés pour la pomme ukrainienne

Le stand de l’Ukraine était impressionnant cette année à Fruit Logistica. Deux produits étaient particulièrement mis en…

luca Zocca Brio
[Fruit Logistica 2020] Ananas bio et équitable à Brio

Brio (Groupe Alegra), spécialiste des fruits et légumes biologiques, a présenté à Fruit Logistica, son tout nouvel ananas…

15 matériels et équipements vus au Sival 2020
Avec une fréquentation toujours en hausse, le Sival est pour les fabricants de matériel une occasion unique de présenter leurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes