Aller au contenu principal

[Mise à jour] Espagne : la menace d'une grève des transports de marchandises s'éloigne

La menace d'un grève venant des principaux syndicats de transport de marchandises espagnols s'éloigne. Elle devait commencer le 27 juin, mais la Plate-forme nationale de défense des transports a annoncé renoncer à la déclencher. 

© Pixabay

La Plate-forme nationale de défense des transports, qui regroupe les principaux syndicats professionnels de la branche, s’est engagée, le 26 juin, à ne pas déclencher de nouvelle grève des transports, après le vote dans les assemblées provinciales. Elle s’est par ailleurs engagée  à entrer dans la négociation de la loi « transport de marchandises par route », proposée par le gouvernement espagnol.

Les exportateurs de fruits et légumes regroupés au sein de la FEPEX , ont accueilli cette décision de façon positive et certainement avec un certain soulagement.

250 000 t de fruits et légumes seraient concernées

La Fédération espagnole des fruits et légumes (FEPEX) s'était toute suite inquiétée des conséquences probables d’un tel mouvement social. « Au total, 250 000 tonnes de fruits et légumes à destination des marchés extérieurs et 200 000 tonnes à destination du marché national seront concernées, chaque semaine du mois de juillet, si l'annonce d'une nouvelle grève des transports de marchandises se concrétise, puisque que le camion est le principal moyen de transport dans ce secteur », expliquait la FEPEX dans un communiqué.

Les produits les plus touchés auraient été les fruits d'été et notamment les pêches, les nectarines, les abricots, les prunes et les cerises en raison de leur nature extrêmement périssable Le melon et la pastèque auraient été également impactés : bien que moins fragiles, ils atteignent le pic de leur période de production et d’exportation. Certains légumes auraient été aussi concernés (tomate, poivron et laitue).

Pour la FEPEX, une semaine de grève représenterait une perte de 250 M€ pour l’exportation espagnole et 280 M€ sur le marché national. La fédération appelle à ce que le libre transit des produits périssables soit respecté

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

La France perd sa seule usine de transformation des artichauts
La seule usine française (installée en Bretagne) assurant la transformation des artichauts a fermé ses portes. Un manque à gagner…
Entre Le Marché de Léopold et les Comptoirs de la Bio, c’est fini !
Le Marché de Léopold table désormais sur son modèle actionnarial et opérationnel pour assurer son développement.
[Mise à jour] Espagne : la menace d'une grève des transports de marchandises s'éloigne
La menace d'un grève venant des principaux syndicats de transport de marchandises espagnols s'éloigne. Elle devait commencer le…
« On observe moins de pucerons sur pommier en présence de romarin »
Sylvaine Simon, ingénieure de recherche INRAE, expose les résultats d'un essai mené dans un verger de pommiers bio, visant à…
[Vidéo] Brocoli Bimi origine France : comment compte-t-il conquérir le marché français ?
Le producteur Picvert et Sakata, sélectionneur de ce brocoli croisé au chou kale, sont fiers de vous annoncer la naissance de…
Serre solaire Berre l'Etang
[Témoignages] Ces agriculteurs qui ont fait le choix d’une serre photovoltaïque en partenariat avec Urbasolar
Que ce soit pour augmenter sa productivité, remplacer un outil agricole vieillissant, diversifier sa production ou protéger ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes