Aller au contenu principal

Dossier Serre : les structures évoluent

La progression des technologies et la nécessité de produire plus avec moins d’intrants entraînent l’évolution des structures des serres. La serre plastique se développe et devient plus technique, avec des transferts de technologies de la serre verre vers l’abri plastique.

© RFL

La nécessité de produire plus pour nourrir une population croissante, tout en consommant moins d’intrants, notamment d’eau et de pesticides, entraînent le développement de la production sous abri. Un peu partout dans le monde, le parc de serres s’agrandit pour protéger les cultures du climat et des bioagresseurs et gagner en rendement et précocité. La serre verre est la plus aboutie, toujours plus haute, lumineuse, aérée, avec des technologies pointues de pilotage du climat mettant la plante au centre de la conduite. Des systèmes de chauffage performants, la déshumidification active, les doubles écrans se généralisent, avec un recours croissant au numérique, et on voit apparaître des systèmes d’éclairage des serres permettant de produire toute l’année. De par le monde toutefois, l’abri plastique, moins coûteux, est le plus développé et les surfaces continuent d’augmenter en s’élargissant à de nouvelles espèces (petits fruits…).

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes