Aller au contenu principal

Marchés et halles
Deux mesures de la loi Pacte en faveur des primeurs

Deux articles visent à faciliter les transmissions de fonds de commerce dans les halles et marchés.
© Claire Tillier - FLD

L’Assemblée nationale a adopté, le 15 mars en deuxième lecture, le projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (loi Pacte). Dans un communiqué du 21 mars, Saveurs Commerce s’est réjoui de l’adoption par les députés de deux articles introduits au Sénat et visant à faciliter les transmissions de fonds de commerce dans les halles et marchés.

« La première mesure simplifie le dispositif en précisant que la durée minimale d’ancienneté, pour qu’un commerçant dans une halle ou un marché puisse céder son fonds et présenter au maire son successeur, doit être supérieure ou égale à trois ans. La deuxième mesure établit qu’en cas de décès ou retraite d’un commerçant exerçant dans une halle ou un marché, son conjoint conserve, à titre exclusif, l’ancienneté de celui-ci en cas de cession du fonds de commerce, cessant ainsi un certain nombre de pratiques douteuses », explique Saveurs Commerce dans le communiqué.

Christel Teyssèdre, présidente de Saveurs Commerce, a salué « une victoire pour les commerçants sur les marchés, qui ont été entendus par les parlementaires, malgré les réticences de Bercy qui ne voulait pas que la loi de 2014 sur l’artisanat et le commerce soit retouchée, en dépit des remontées des difficultés sur le terrain ».

Les sénateurs ré-examineront le projet de loi en deuxième lecture à compter du 9 avril.

Les plus lus

Grégory Spinelli, champignonnière du Clos du Roi
Grégory Spinelli, producteur de champignons dans le Val d'Oise : « Nous ne sommes plus que quatre producteurs franciliens »
Grégory Spinelli est à la tête de la champignonnière souterraine du Clos du Roi, en plein cœur d’une zone résidentielle de Saint-…
L’intelligence artificielle peut-elle révolutionner la filière fruits et légumes ?

Medfel 2024 a mis en débat cette question brûlante : à quoi donc pourrait servir l’IA dans les entreprises de fruits et…

Rémy Frissant, cofondateur d’Amandera, à Medfel 2024
La bio doit-elle se réinventer ?

La bio doit revenir à ses fondamentaux et mieux communiquer envers le consommateur. C’est ce qui ressort de la conférence…

Les tomates cerise marocaines à des prix défiant toute concurrence, côtoie l’offre française en saison.
Tomates marocaines : pourquoi les producteurs français ont mené une opération de sensibilisation

Des producteurs de tomates ont envahi vendredi 26 avril les rayons fruits et légumes de plusieurs supermarchés dans quatre…

En 2024, Savéol prévoit une hausse de ses volumes en tomates et en fraises

Après une année 2023 marquée la baisse des volumes, mais une légère progression de son chiffre d’affaires, la coopérative…

Medfel 2024 : les infos qu'il ne fallait pas louper, en images

Bien que cette édition 2024 semble avoir souffert de la grève des contrôleurs aériens, les premiers retours semblent très…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes