Aller au contenu principal

Détail fruits et légumes : retour à la normale en 2021

Après une année 2020 particulièrement brillante pour les détaillants fruits et légumes, 2022 s’impose comme une année de normalisation du chiffre d’affaires du secteur.

© Philippe Gautier-FLD

L’Observatoire de la Petite Entreprise FCGA (Fédération des centres de gestion agréés) / Banque Populaire, publié le 29 avril, indique un retour à la normale en 2021 pour  les TPE, dont fait partie le détail fruits et légumes. La levée des mesures de restrictions (confinements, fermeture, couvre-feu, télétravail…) qui avaient considérablement entravé l’activité, explique cette évolution. L’année 2021 apparait donc comme une année de reconstruction du chiffre d’affaires pour les TPE.

Lire aussi : Distribution : le discount poursuit sa progression, les marchés reprennent des couleurs

Le commerce de détail alimentaire normalise ses performances (+5,1%). Trois des neuf  professions que compte le secteur enregistrent une activité en baisse nette ou relative : l’alimentation générale (-3,8 % après +13,3 %), la boucherie-charcuterie (-0,3 % après +9,7 %) et les détaillants en fruits et légumes (+2,0 %). Concernant ces derniers, pour l’Observatoire, il s’agit d’une " performance honorable " qui succède à une hausse de chiffre d’affaires de 5,4 % en 2020. Il souligne par ailleurs que les commerçants en fruits et légumes bénéficient d’un regain de popularité depuis le début de la pandémie.

La dynamique observée en2021 peut-elle se confirmer en 2022 ? La crise engendrée par la guerre en Ukraine et une pandémie qui n’a pas encore disparu jettent un voile noir sur la performance cette année.   L’Observatoire de la Petite Entreprise FCGA (Fédération des centres de gestion agréés) / Banque Populaire avance néanmoins une progression de 3,1% en janvier et de 1,6% en février pour le commerce de détail alimentaire en général.

Les plus lus

Fraises hors sol cultivées en France
Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

En retard par rapport à l’an dernier, la saison de la fraise française a bien commencé d’autant que la fraise espagnole est…

Pourquoi le groupe Axéréal arrête son activité fruits et légumes ?

25 producteurs commercialisaient noix, asperges et pommes de terre bio via la coopérative.

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

production de chou-fleur en Bretagne
Sica Saint-Pol de Léon : un chiffre d'affaires en hausse malgré les intempéries et la baisse des volumes

L’année 2023 a été très compliquée au niveau climatique, entraînant une baisse des volumes, mais avec un chiffre d’affaires de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes