Aller au contenu principal

Des volumes et des consommateurs

Les années se suivent et ne se ressemblent pas sur le marché européen de la banane.La capacité des petites mûrisseries françaises a progressé.

En Europe, le premier semestre 2013 a été marqué par une absence de fruits concurrents (pommes, poires, agrumes). La production de bananes dollar étant déficitaire (mauvaise météo), la forte hausse des volumes d'Afrique ne s'est pas fait ressentir. Les ventes ont été bonnes. Le deuxième semestre a été plus délicat. La tempête Chantal a durement touché la Martinique en juillet. Les fruits de saison très présents, les bananes dollar rattrapant leur déficit et des envois africains toujours très hauts ont rendu le marché plus difficile face à une demande parfois ralentie.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su