Aller au contenu principal
Pomme de terre

Des rendements moyens et une pression fongique pour la campagne de conservation

Les intempéries ont provoqué des pertes directes sur moins de 1 % des surfaces, mais localement les dégâts peuvent être importants. Les conséquences indirectes sont généralisées.

Alors que la campagne des primeurs s'est achevée au 15 août, l'UNPT fait le point sur les pommes de terre de conservation (hors plants et fécule). Les intempéries du printemps devraient limiter la hausse des surfaces (+  5,3 %, liée à une campagne 2015-2016 satisfaisante et à la hausse de la demande industrielle). « Les pluies et inondations ont fait localement des dégâts très importants, certains ont perdu plus de 40-50 % de leurs surfaces, explique François-Xavier Broutin, de l'UNPT. Mais au niveau national, les pertes directes concernent moins de 1 % des surfaces. En revanche, les conséquences indirectes sont généralisées.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su