Aller au contenu principal
Font Size

« Des produits alternatifs pour réduire l’IFT sur prune »

Le taux de fruits perforés sur le témoin non traité atteignant 40,42% contre 3,13% avec celui traité. © RFL
Le taux de fruits perforés sur le témoin non traité atteignant 40,42% contre 3,13% avec celui traité.
© RFL

Témoignage de Maud Delavaud, Responsable technique pôle verger au BIP (Bureau interprofessionnel du pruneau)

« Une des pistes étudiées pour réduire l’IFT en prune est l’intégration de produits alternatifs dans une stratégie de lutte conventionnelle contre les ravageurs et les maladies. Par exemple, l’Arefe avait testé, au début des années 2000, des décoctions de quassine, obtenue à partir d’écorces de Quassia amara, contre les hoplocampes sur mirabelles. A noter que la quassine ne bénéficie pas d’autorisation de mise en marché ni au niveau français, ni au niveau européen et qu’elle n’a été autorisée pour l’occasion que dans ce cadre expérimental. Les résultats ont néanmoins montré une efficacité moyenne de 65 % pour une application de quassine et de 79 % pour deux applications. Forts de ces premiers résultats, une nouvelle étude a été menée entre 2013 et 2016. L’objectif étant d’affiner la stratégie de positionnement de la quassine. Là encore, les résultats ont été jugés satisfaisants montrant qu’un seul traitement peut être suffisant s’il est placé au maximum des éclosions. Sauf que réaliser une décoction de quassine est loin d’être aisé et suppose même de fortes contraintes de préparation. Pour s’en affranchir, il a été décidé d’évaluer les propriétés du Quassol, décoction prête à l’emploi, réalisée par une société qui garantit la teneur en principes actifs. Ces essais ont été menés en 2019 par l’Arefe. Si le témoin non traité a enregistré un taux de 12 % de fruits touchés, celui traité avec le Quassol annonce un taux de 3 % et de moins de 1 % pour celui traité avec Karaté Zéon. Quatorze jours plus tard, Quassol et Karaté Zéon maintiennent des taux de fruits touchés par les hoplocampes inférieurs à 5 % tandis que le témoin voit ce taux grimper à plus de 25 %. Des résultats similaires en termes d’efficacité ont été enregistrés sur prune d’Ente en 2018, à l’occasion d’essais menés, cette fois-ci par le BIP : le taux de fruits perforés sur le témoin non traité atteignant 40,42 % contre 3,13 % avec celui traité au Quassol. Celui-ci montre donc sa très bonne efficacité pour lutter contre les hoplocampes. Il ne manque plus qu’une chose : son homologation… »

Ces résultats ont été présentés à l’occasion de la journée nationale prune qui s’est tenue le 23 janvier 2020 à Moissac.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Gérard Malaure
[Coronavirus Covid-19] Gérard Malaure, DG du groupe Primever : « Nous avons pu livrer tous les jours toutes les régions de France malgré les retours à vide de nos camions »
Explosion de la demande de la GMS, rotation des camions compliquée, projets pour l’après Covid-19 : Gérard Malaure, directeur…
En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
L’offre des opérateurs français repose sur une tomate cerise HVE en barquette carton de 200 g sous flow-pack. Objectif : contrer l'offre marocaine.  © Rougeline
Une offre de tomates cerise HVE pour contrer l’importation
Intermarché communique sur les tomates cerise HVE en 200 g. L’offre, lancée aussi dans d’autres enseignes, est née d’une…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes