Aller au contenu principal

Bouches-du-Rhône
Des mesures d’urgence doivent être prises pour les exploitants des Bouches-du-Rhône

Des études réalisées par différentes sources confirment des pertes de chiffre d’affaires allant de 50 à 100 000 euros par exploitation dans les Bouches-du-Rhône.

Près de 85 132 300 €, c’est l’estimation des pertes de chiffre d’affaires depuis le début 2009 des exploitations agricoles des Bouches-du-Rhône, réalisé par la Chambre d’agriculture du département. L’étude a pris en compte huit produits dominants (aubergines, courgette, melon, tomate, pêches/nectarines, poires, pommes et abricots), mais ne comptabilise le commerce de la pomme que jusqu’au 31 août, le déroulement de la campagne pouvant porter les pertes à plus de 100 M€ d’ici à la fin de l’année. Les calculs ont été réalisés à partir de différentes sources comme le SNM, le DDA et la DRAF, les centres de gestion et les références technico-économiques établies pour le département. Au final, le compteur indique - 21 M€ pour la tomate hors sol, - 15 M€ pour le début de campagne pomme, - 12 M€ pour la pêche, - 8 M€ pour la tomate en sol sous abri, - 5 M€ pour l’abricot, - 4,9 M€ pour le melon, etc., soit entre 50 et 100 000 € de pertes par exploitation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’idée d’une aquaponie «commerciale» a émergé en France au travers du programme de recherche de l' Itavi et divers projets privés.  © ITAVI
Un essai prometteur sur la culture de tomate en aquaponie
L’aquaponie produit des poissons et des légumes. Un essai de l’Itavi a permis de produire des tomates sans apport d’engrais…
Les circuits longs recherchent une gamme de pomme bio, avec une rouge, une bicolore et une jaune.  © RFL
Des tensions sur le marché des pommes et poires bio
Les marchés pomme et poire bio subissent l’arrivée d’importants volumes et de nouveaux opérateurs entraînant de nouvelles…
plateforme frais er local
Lancement de la plateforme « Frais et local »

A l’occasion de ses vœux à la presse le 12 janvier, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a présenté la…

Le Synabio veut aller plus loin que la réglementation
Le Synabio a publié dix-neuf indicateurs de progrès pour que les entreprises aillent plus loin que la réglementation en termes de…
L’image de Bonduelle au plus haut sur les réseaux sociaux

Agence conseil en stratégies de contenus, Ultramedia édite un baromètre qui classe les plus grandes…

La récolte 2020 des racines de ginseng, issues  de semis de 2014, permettra à Sylvain Latapie et Yohan Benoît de développer la gamme  de produits de Jardins d'Occitanie.  © RFL
Jardins d’Occitanie produit et valorise du ginseng français
Jardins d’Occitanie s’est armé de patience pour développer un projet d’agro-chaine autour du ginseng, plante asiatique médicinale…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes