Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Des emballages « made in nature » à Fruit Logistica 2020

Le rendez-vous berlinois de la filière fruits et légumes propose nombre de nouveautés et d’innovations liées au conditionnement aux produits.

L’emballage est devenu un sujet épineux pour la filière fruits et légumes, dans un contexte de rejet des matières plastiques et de la recherche par le consommateur de conditionnement plus en phase avec la préservation de l’environnement. L’édition 2020 de Fruit Logistica (5 au 8 février à Berlin) en témoigne. Son concours d’innovations FLIA a sélectionné plusieurs nouvelles propositions en la matière. Les exposants ne sont pas en reste non plus.

Carton, coton, etc.

Plusieurs fabricants d’emballages participent au salon allemand et certains présenteront leurs dernières innovations. L’italien Kuku International Packaging proposera un sac en treillis (KK Bag) fabriqué à partir de coton, ressource naturelle et renouvelable s’il en est, et complètement biodégradable. Il est particulièrement adapté pour les pommes de terre, les noix, les oignons…

L’entreprise italienne Adercarta présentera, elle, son emballage en papier semi-transparent Pura Natura : résistant aux déchirures et à l’humidité, il a la particularité de pouvoir être composté avec les déchets organiques (il est imprimé avec un colorant à base d’eau) ou d’être recyclé comme le papier traditionnel.

Quant à la société canadienne CKF, elle mettra en avant son nouveau produit d’emballage durable de sa série Earthcycle, l’EC 865, adapté aux fruits sensibles (fraises, myrtilles…) : compostable selon les règles européennes, il est fabriqué avec des matériaux certifiés FSC (Forest Stewardship Council), et peut être recyclé avec les déchets de papier. Selon le fabricant, il aiderait aussi à réduire le gaspillage alimentaire, l’EC 865 pouvant conserver les fruits 20 % plus longtemps qu’un emballage plastique conventionnel.

Les entreprises en fer de lance

Conscients des enjeux liés à l’environnement, les opérateurs de la filière fruits et légumes prennent le mors aux dents et proposent de nouvelles solutions. Ainsi, Pink Lady Europe présentera un nouvel emballage pour ses pommes. Celui-ci n’est pas seulement beau (il est dessiné par l’illustrateur et designer espagnol Martin Sati), mais aussi vertueux puisqu’il n’utilise aucun plastique.

Pink Lady Europe offre depuis le début de l’année, le choix entre trois options d’emballage différentes aux détaillants : nouvelles boîtes en carton provenant de forêts gérées durablement, boîtes scellées par film en matériaux compostables et flowpacks.

Pareillement, l’importateur italien de fruits McGarlet, propose Biopack, alliance entre une base en carton fabriquée à partir de fibres de bois certifiées FSC, un film sans plastique et des étiquettes entièrement compostables.

« Notre objectif est que BioPack soit utilisé pour toutes nos références d’ici mars 2020. Le problème des déchets connaît une véritable urgence. Le plastique a été conçu comme un matériau bon marché, propre et confortable, mais il a entraîné au fil des ans l’absence d’éducation au recyclage des consommateurs et un retard mondial dans la construction d’un véritable circuit vertueux. Nous travaillons donc à diffuser une véritable éducation au recyclage », souligne Luca Garletti, PDG de McGarlet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] L'alimentaire et l'agriculture s'adaptent
Le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du Coronavirus.
primeur
[Coronavirus Covid-19] Pas de problème d’approvisionnement pour les professionnels des fruits et légumes, mais des inquiétudes
La filière fruits et légumes française fait face à la crise sanitaire liée au Coronavirus Covid-19 tout en étant inquiète pour…
[Coronavirus Covid-19] Les producteurs de légumes face au manque de travailleurs saisonniers étrangers
Qu’ils soient polonais, roumains, espagnols, portugais, les travailleurs saisonniers étrangers ont des difficultés à rejoindre…
[Coronavirus Covid-19] Les fruits et légumes, en crise, restent mobilisés
Semaine 2 : le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du…
Samira Lemaire Primeur Uzès
[Coronavirus Covid-19] Samira Lemaire, détaillante en fruits et légumes à Uzès : « Pour éviter les contacts, j’ai ouvert un drive ! »
En cette période, particulièrement compliquée, le drive improvisé de Sam’s Primeur à Uzès dans le Gard témoigne d’un bel exemple…
[Coronavirus Covid-19] Les ventes en ligne de Prince de Bretagne en forte hausse
Même si elles restent modestes, les ventes de légumes de la Sica Saint-Pol-de-Léon sur Amazon ont fortement augmenté depuis l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes