Aller au contenu principal

Salon de l’Agriculture 2019
Demain La Terre se lance dans le “sans résidu" et le "cultivé sans pesticide”

Après son assemblée générale le 25 février au Salon de l'Agriculture à Paris, l’association Demain la Terre a présenté à la presse ses perspectives 2019. « Nous voulons accueillir de nouveaux membres pour élargir nos gammes de produits certifiés et être plus visibles en rayon, explique son président Geoffroy Cormorèche. Nous allons développer la communication vers le consommateur, continuer le travail sur l’écoconception des produits (la question des intrants par exemple) et renforcer la démarche sur les produits issus d’une première transformation. »

Une démarche optionnelle proposée aux entreprises Demain La Terre

Mais surtout, Demain La Terre a présenté les deux nouveaux critères, optionnels, qui entrent dans la démarche : le “sans résidu de pesticide détecté” (aucune trace détectée, « ce qui est plus strict que “quantifiable” », sur une analyse multi-résidus de 450 à 600 molécules selon les cultures) et le “cultivé sans pesticide de synthèse” (absence d’utilisation de produits de synthèse, seul les produits inscrits sur la liste officielle des produits de biocontrôle sont autorisés, du semis/jeune plant au fruit/légume).

Il s’agit bien de critères optionnels, les entreprises s’engagement sur la base du volontariat, et additionnels, c’est-à-dire qui s’ajoutent aux critères déjà présents dans la Charte Demain la Terre (environ 60 critères). « Il s’agit d’une attente très forte des consommateurs qui souhaitent être rassurés sur la question de l’utilisation des phytos, précise Geoffroy Cormorèche. Ce sont de bonnes pratiques que nous avons mis en place depuis un bon nombre d’années, nous n’avons pas attendu les collègues, seulement nous ne communiquions pas dessus. » Ce sera désormais chose faite, deux logos ayant été créés pour accompagner le stickage des produits.

« Avec ces deux nouveaux critères, nous avons des objectifs de moyens et de résultats », précise Marc De Nale, directeur. La SARL Cormorèche, Ferme de la Motte, Fruits Rouges & Co, Kultive et Saveurs des Clos ont déjà annoncé s’engager dans le “sans résidu de pesticide détecté” et Le Jardin de Rabelais, Pic Vert, Val de Sérigny, Saveurs des Clos, PomLiberty, le Verger de la Blottière et Champs de Légumes dans le “cultivé sans pesticide de synthèse”. « Les premiers audits devraient commencer en mars donc selon les productions et les stratégies d’entreprise, certaines devraient être prêtes cette année », précise Marc De Nale.

Demain La Terre représente 13 entreprises adhérentes, 165 000 t de f&l certifiés (1,25% de la production française) sur 3 100 ha et un chiffre d’affaires cumulé de 137 M€.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Une Boussole des Labels pour guider le consommateur dans les rayons alimentaires
Les trois ONG ActionAid France, Bio Consom'acteurs et FAIR[e] un monde équitable publient un guide pratique téléchargeable…
Kiwi : SCAAP Kiwifruits de France et Euralis, partenaires pour développer la production

SCAAP Kiwifruits de France et la coopérative Euralis ont signé le 17 mai un partenariat pour le développement local de…

Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes