Aller au contenu principal

Démarche
D’autres secteurs dans la démarche Zéro résidu de pesticides

Comme annoncé, la démarche Zéro résidu de pesticides s’ouvre à d’autres secteurs que les fruits et légumes frais et continue son développement.

La veille du salon de l’Agriculture, Gilles Bertrandias, avec les membres fondateurs du collectif Nouveaux Champs, a fait un point sur la démarche Zéro résidu de pesticides.
© Claire Tillier - FLD

La veille de Salon de l’agriculture, le collectif Nouveaux Champs a fait un point sur la démarche Zéro résidu de pesticides. Le collectif gagne encore des entreprises adhérentes : il compte aujourd’hui 52 entreprises dans les fruits et légumes frais. Comme nous l’annoncions en janvier (cf. FLD Hebdo du 24 janvier), la démarche s’ouvre aux produits transformés et aux acteurs d’autres secteurs. Le collectif compte désormais deux entreprises du pruneau (Maison Roucadil et Les Fleurons), des jus de fruits (Cœur de pom’ des Jardins de l’Orbrie) mais aussi des professionnels du secteur céréales, le Quinoa d’Anjou et le fabricant de pâtes et semoules Alpina Savoie. Des acteurs de la viticulture devraient également entrer dans la démarche cette année.

Pour la première année, sur un potentiel de fruits et légumes total déclaré par les adhérents de 25 000 t à 30 000 t, « on a eu 9 500 t de fruits et légumes labellisés », annonce Gilles Bertrandias, précisant qu’en 2018, « l’IFT* sur les parcelles Zéro résidu de pesticides a été réduit de 51 % par rapport à nos parcelles déjà raisonnées. Nous sommes donc en avance par rapport aux prévisions du ministère, qui prévoit une réduction des produits phytosanitaires de 25 % d’ici à 2020 et de 50 % en 2025 », rappelle le président du collectif.

La HVE aussi

« 50 % des producteurs Zéro résidu de pesticides sont engagés dans la démarche HVE. 14 % ont déjà la certification (niveau 3) », annonce Gilles Bertrandias qui souligne la cohérence de ces démarches. Dès cette année, un accompagnement à la mise en œuvre de la démarche HVE ainsi qu’un bilan annuel seront réalisés chez tous les adhérents du Collectif Nouveaux Champs. Il ajoute néanmoins : « On considère que la mention zéro résidu de pesticides est plus forte en communication auprès du consommateur ».

Des “experts” 

Le collectif s’entoure cette année d’un comité d’experts chargé d’épauler le conseil d’administration sur des questions techniques, scientifiques et de communication. Parmi eux : Jacques Rouchaussé, en tant que président du CTIFL ; Hubert de Rochambeau, président du centre INRA Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux ; Catherine Regnault Roger membre de l’Académie d’Agriculture de France et de l’Académie nationale de Pharmacie et Patrick Beauduin de Maïeutyk (communicant).

Fin 2019, le collectif espère compter 80 adhérents, créer de véritables univers réunissant tous les produits Zéro résidu de pesticides en GMS et se pencher sur le secteur de la restauration.

* Indicateur de fréquence de traitements phytosanitaires

Vingt-six espèces de fruits et légumes sont aujourd’hui labellisées. Vingt devraient l’être en 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Francisation de fruits et légumes espagnols : une enquête en cours
Un grossiste en fruits & légumes des Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir francisé plusieurs centaines de tonnes de fruits…
Après les légumes, Cultiv lance une gamme de cosmétiques à base de céréales bio et françaises
La marque de cosmétiques d’InVivo lancera en septembre Epanouit, à base de céréales. Pas de quoi faire un complément de revenus…
Carrefour veut structurer une filière amande bio française avec la coopérative La Melba
Le distributeur s’est engagé en prix et en volume pour trois ans avec cinq producteurs en conversion. Mais le partenariat se veut…
tomates maroc
Europe/Maroc : Le Brexit s’invite dans le débat sur l’importation marocaine de tomates
La sortie du Royaume-Uni de l’UE impacte sur les flux commerciaux avec le royaume chérifien. Copa-Cogeca demande la révision des…
Fruits d’été : la filière rappelle la GMS à ses engagements
La saison bat son plein. La distribution communique sur son soutien aux producteurs. La filière demande que les actes suivent.
Le pôle Innov’Alliance fait le point sur les multiples facettes du chanvre et du cannabis
Le chanvre ou cannabis est une plante aux multiples débouchés. Très bien définis pour certains (industrie, bâtiment, alimentaire…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes