Aller au contenu principal

Démarche
D’autres secteurs dans la démarche Zéro résidu de pesticides

Comme annoncé, la démarche Zéro résidu de pesticides s’ouvre à d’autres secteurs que les fruits et légumes frais et continue son développement.

La veille du salon de l’Agriculture, Gilles Bertrandias, avec les membres fondateurs du collectif Nouveaux Champs, a fait un point sur la démarche Zéro résidu de pesticides.
© Claire Tillier - FLD

La veille de Salon de l’agriculture, le collectif Nouveaux Champs a fait un point sur la démarche Zéro résidu de pesticides. Le collectif gagne encore des entreprises adhérentes : il compte aujourd’hui 52 entreprises dans les fruits et légumes frais. Comme nous l’annoncions en janvier (cf. FLD Hebdo du 24 janvier), la démarche s’ouvre aux produits transformés et aux acteurs d’autres secteurs. Le collectif compte désormais deux entreprises du pruneau (Maison Roucadil et Les Fleurons), des jus de fruits (Cœur de pom’ des Jardins de l’Orbrie) mais aussi des professionnels du secteur céréales, le Quinoa d’Anjou et le fabricant de pâtes et semoules Alpina Savoie. Des acteurs de la viticulture devraient également entrer dans la démarche cette année.

Pour la première année, sur un potentiel de fruits et légumes total déclaré par les adhérents de 25 000 t à 30 000 t, « on a eu 9 500 t de fruits et légumes labellisés », annonce Gilles Bertrandias, précisant qu’en 2018, « l’IFT* sur les parcelles Zéro résidu de pesticides a été réduit de 51 % par rapport à nos parcelles déjà raisonnées. Nous sommes donc en avance par rapport aux prévisions du ministère, qui prévoit une réduction des produits phytosanitaires de 25 % d’ici à 2020 et de 50 % en 2025 », rappelle le président du collectif.

La HVE aussi

« 50 % des producteurs Zéro résidu de pesticides sont engagés dans la démarche HVE. 14 % ont déjà la certification (niveau 3) », annonce Gilles Bertrandias qui souligne la cohérence de ces démarches. Dès cette année, un accompagnement à la mise en œuvre de la démarche HVE ainsi qu’un bilan annuel seront réalisés chez tous les adhérents du Collectif Nouveaux Champs. Il ajoute néanmoins : « On considère que la mention zéro résidu de pesticides est plus forte en communication auprès du consommateur ».

Des “experts” 

Le collectif s’entoure cette année d’un comité d’experts chargé d’épauler le conseil d’administration sur des questions techniques, scientifiques et de communication. Parmi eux : Jacques Rouchaussé, en tant que président du CTIFL ; Hubert de Rochambeau, président du centre INRA Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux ; Catherine Regnault Roger membre de l’Académie d’Agriculture de France et de l’Académie nationale de Pharmacie et Patrick Beauduin de Maïeutyk (communicant).

Fin 2019, le collectif espère compter 80 adhérents, créer de véritables univers réunissant tous les produits Zéro résidu de pesticides en GMS et se pencher sur le secteur de la restauration.

* Indicateur de fréquence de traitements phytosanitaires

Vingt-six espèces de fruits et légumes sont aujourd’hui labellisées. Vingt devraient l’être en 2019.

Les plus lus

Les chaufferettes Wiesel commercialisées par Filpack permettent un gain de température à l'allumage supérieur à celui des bougies.
Chaufferettes contre le gel en verger : un intérêt sur les petites parcelles très gélives

Le risque de gel fait son retour sur cette deuxième quinzaine d'avril. Plusieurs entreprises proposent des convecteurs à…

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

verger abricot Drôme - Emmanuel Sapet
En Ardèche, de fortes pertes dans les vergers d'abricotiers sont à déplorer

Des chutes physiologiques importantes de fleurs sont à déplorer dans des vergers d'abricotiers d'Ardèche, de la Drôme et de l'…

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

Loi Agec et emballage plastique des fruits et légumes : le Conseil d’Etat rejette le recours, Plastalliance va porter plainte devant l’UE

Suite à l’audience du 4 avril, le Conseil d’Etat a rejeté, par ordonnance du 12 avril 2024, la requête de Plastalliance aux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes