Aller au contenu principal

[Coronavirus Covid19] L’Equateur rassure sur ses capacités d’exportation de fruits

banane Equateur
Après un pic d'activité au début de la pandémie, Pro Ecuador a noté une légère diminution des commandes de certains fruits, comme les bananes
© Pro Ecuador

Pro Ecuador, l’office de promotion des produits alimentaires équatoriens, communique actuellement pour rassurer ses clients internationaux : « Le commerce équatorien de fruits frais reste ouvert aux affaires malgré les difficultés posées par la pandémie mondiale de coronavirus. La récolte, l'emballage et l'expédition vers l'Europe et le reste du monde continuent de fonctionner en toute sécurité et aussi normalement que possible dans les circonstances » est-il précisé dans un communiqué de presse.

Tous les ports de l'Équateur sont opérationnels à 100% et une pénurie initiale de conteneurs frigorifiques a été résolue. Cependant, certaines expéditions de fruits ont connu des retards, aggravés par une fréquence réduite des services des compagnies maritimes. Classés comme "entreprises essentielles", tous les secteurs d'exportation de produits alimentaires équatoriens, en particulier les bananes, restent opérationnels.

Des retards inévitables pour Pro Ecuador

Juan Carlos Yépez Franco, délégué commercial Pro Ecuador pour l’Europe précise : « Jusqu'à maintenant, les exportateurs continuent de faire de leur mieux pour expédier les produits comme prévu, bien que certains retards aient été inévitables en raison de la réduction par les compagnies maritimes de la fréquence de leurs services. Heureusement, les inquiétudes concernant une pénurie de matériaux d'emballage ne se sont pas concrétisée, du moins jusqu'à présent ». Les divers organismes de réglementation du pays n'ont pas cessé d'émettre les certifications à l'exportation et de bonnes pratiques agricoles, nécessaires pour la poursuite de l'approvisionnement.

Légère baisse de la demande

Après un pic de demande de denrées alimentaires au début de la pandémie, l'Équateur a récemment connu une légère baisse des commandes de produits frais.  « Les produits frais étaient en forte demande mais cela s'est stabilisé maintenant. Actuellement, il y a une légère diminution des commandes de certains fruits, comme les bananes. Étant donné que le verrouillage a été appliqué dans de nombreux pays européens, les gens n'achètent qu'une ou deux fois par semaine. Cette réduction de la fréquence d'achat a affecté les produits frais au cours des dernières semaines. Néanmoins, nous nous attendons à ce que la demande revienne à la normale bientôt » espère Juan Carlos Yépez Franco.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

PVM Ribégroupe
Le Réseau Ribé accueille PVM dans ses rangs

PVM (Parmentière de la Vallée de la Mauldre) a rejoint Le Réseau Ribé (RibéGroupe) au 1er Octobre. Entreprise…

Sept producteurs drômois relancent la filière amande française
Réunis au sein de la Cuma des 4SA, les producteurs ont investi 750 000 € dans une casserie de taille industrielle afin que l’…
Emballage plastique : le décret paraît, l’aventure commence…
Cette fois, c’est fait : le décret précisant les modalités de la suppression des emballages plastiques pour les fruits et légumes…
« Le décret de la loi Agec menace de disparition toute la filière légumes botte »
L’attache étant finalement considérée comme un emballage, radis, carottes et poireaux ne pourront plus être commercialisés en…
Maroc-UE : la Cour de justice de l’Union européenne annule l’accord agricole qui reste néanmoins « en vigueur pour un certain temps »

Le 29 septembre, la Cour de justice de l'Union européenne a annulé les décisions du Conseil relatives, à l’accord…

Biocoop s’engage dans la filière amande drômoise
En s’engageant en volume et prix pour au moins cinq ans, le distributeur a assuré une visibilité à la Cuma des 4SA, lui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes