Aller au contenu principal

Convention entre Légumes de France et les marchés de gros

Légumes de France et la Fédération des marchés de gros vont travailler de concert sur plusieurs dossiers : approvisionnement local, enjeux de la transition écologique et... rémunération des agriculteurs.

Thinner, le robot d’éclaircissage pour la salade permet d’économiser de la main-d’œuvre et de réduire la quantité de fongicides © D.Eppenberger
Stéphane Layani pour la FMFG (à gauche) et Jacques Rouchaussé pour Légumes de France lors de la signature de la convention.
© FMFG

Légumes de France tient actuellement son 63e congrès à La Réunion. A cette occasion, le syndicat a signé une convention avec la Fédération des marchés de gros de France (FMGF) qui vient renforcer les relations entre l’amont et l’aval.

Jacques Rouchaussé, président de Légumes de France et Stéphane Layani, trésorier de la FMGF et PDG de la Semmaris, représentant Jean-Jacques Bolzan, président de la Fédération, ont signé ce nouveau partenariat qui comporte plusieurs points :

  • Engagement commun de Légumes de France et de la Fédération des marchés de gros de France pour favoriser la diversité de la production créant un groupe de travail dédié dans chaque marché.
  •  
  • Les producteurs de Légumes de France et les marchés travailleront conjointement à trouver des solutions pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective qui souhaite bénéficier d’une production locale, saisonnière et durable.
  •  
  • Dans le cadre du partenariat entre IFOCAP (organisme de formation agréé par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation) et la FMGF où une formation sur les marchés de gros est dispensée aux élus de la FNSEA, des JA, de l’APCA et de Coop de France, les producteurs de Légumes de France s’engagent à concrétiser la formation en organisant des visites des marchés de gros via leur fédération départementale.
  •  
  • Synergie avec les actions engagées par les Jeunes Agriculteurs et la FMGF (deux organismes déjà partenaires) et les instituts de recherches pour mettre en production des variétés inexistantes et fortement demandées par la clientèle que commercialiseront des grossistes volontaires.
  •  
  • Travail commun sur les grands enjeux de la transition écologique concernant notamment la logistique et le gaspillage alimentaire.

Dernier point et non des moindres, la FMGF et Légumes de France vont mener un travail sur la rémunération des agriculteurs et le retour de la valeur ajoutée sur les exploitations, la visibilité économique pour les opérateurs et l’équilibre entre offre et demande.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’idée d’une aquaponie «commerciale» a émergé en France au travers du programme de recherche de l' Itavi et divers projets privés.  © ITAVI
Un essai prometteur sur la culture de tomate en aquaponie
L’aquaponie produit des poissons et des légumes. Un essai de l’Itavi a permis de produire des tomates sans apport d’engrais…
Les circuits longs recherchent une gamme de pomme bio, avec une rouge, une bicolore et une jaune.  © RFL
Des tensions sur le marché des pommes et poires bio
Les marchés pomme et poire bio subissent l’arrivée d’importants volumes et de nouveaux opérateurs entraînant de nouvelles…
plateforme frais er local
Lancement de la plateforme « Frais et local »

A l’occasion de ses vœux à la presse le 12 janvier, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a présenté la…

Le Synabio veut aller plus loin que la réglementation
Le Synabio a publié dix-neuf indicateurs de progrès pour que les entreprises aillent plus loin que la réglementation en termes de…
L’image de Bonduelle au plus haut sur les réseaux sociaux

Agence conseil en stratégies de contenus, Ultramedia édite un baromètre qui classe les plus grandes…

La récolte 2020 des racines de ginseng, issues  de semis de 2014, permettra à Sylvain Latapie et Yohan Benoît de développer la gamme  de produits de Jardins d'Occitanie.  © RFL
Jardins d’Occitanie produit et valorise du ginseng français
Jardins d’Occitanie s’est armé de patience pour développer un projet d’agro-chaine autour du ginseng, plante asiatique médicinale…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes