Aller au contenu principal

[Contenu partenaire] Le boom des high-tech en réponse aux nouveaux défis de l'horticulture

La mondialisation des échanges s’étend au maraîchage sous serre avec l’émergence de nouveaux acteurs. Leur compétitivité repose sur les économies d’échelle et le recours de plus en plus fréquent aux énergies vertes. Parfois établis à proximité des bassins de consommation, ils répondent de mieux en mieux à une demande en produits locaux de qualité cultivés sans pesticides et ce pour un prix minimum. Ces producteurs exercent une pression sur les marges qui impose à l’ensemble de la profession une performance technico-économique supérieure.

Pour relever ce défi, la maximisation du rendement commercialisable est le premier levier d’action. Elle passe par l’augmentation du nombre des équipements destinés à la maîtrise des conditions de production : serre semi-fermée, éclairage artificiel etc. Une coordination efficace entre ces équipements de plus en plus nombreux nécessite une régulation des process automatisée au maximum. L’automatisation rend également possible la maîtrise des consommations en énergie et en irrigation qui représente le second levier d’action sur la performance économique. Cette sobriété répond par ailleurs à l’obligation de réduire l’emprunte environnementale.

Avec l’augmentation de la surface des serres, le producteur doit de plus en plus souvent déléguer à des chefs de culture salariés souvent peu expérimentés. En plus d’un accès à la formation, ces derniers ont besoin d’une régulation automatisée doté d’une interface utilisateur conviviale. Sur une plus grande surface, ils ont besoin d’accéder à cette interface depuis leur smartphone tout comme le producteur qui doit pouvoir superviser leur travail à distance. L’optimisation du travail effectué par la main d’œuvre nécessite un dispositif d’enregistrement automatisé des tâches et des quantités récoltées qui alimente un système de gestion des temps de travaux. En étant relié à l’ordinateur de process qui lui fournit d’autre part les données sur le climat, l’énergie et l’irrigation, ce système de gestion doit permettre au producteur de croiser l’ensemble de l’information disponible sur ses différents sites de production. C’est à cette condition qu’il est en capacité de prendre les décision opérationnelles et stratégique les plus rentables.

Pour répondre à ce besoin, Priva met à la disposition du producteur des outils d’aide à la décision développés autour de la plateforme cloud Priva sécurisée qui reçoit d’une part des données issues du système de gestion d’information FS Performance et d’autre part, de l’ordinateur de process Connext/Compact CC. Le pilotage de ce dernier devient possible à distance à partir de l’interface hyper-conviviale Operator qui est accessible sur tout appareil connecté au cloud et fait partie du pack de services Priva Connected. La plateforme de e-learning Priva Academy donne accès aux modules de formation à l’utilisation de l’ordinateur de process.

Le socle commun à l’ensemble des services précédents reste le système de régulation Connext/Compact CC dont la partie matérielle est développée spécifiquement pour les besoins de l’horticulture. Robuste et fiable, il se démarque par son degré d’automatisation avancé qui est fondé sur les modèles de simulation garantissant la précision et la stabilité des conditions de culture. Degré ultime de l’automatisation, la technologie de culture autonome Plantonomy simplifie et fiabilise au maximum le pilotage par les chefs de culture en mesure de couvrir une surface désormais supérieure.

meinyfruitsetlégumes

L’offre complète de Priva en produits et services numériques est possible grâce au boom technologique sans précédent auquel on assiste depuis les années 90. Leader mondial de la régulation des process en horticulture, Priva a pu saisir cette opportunité parce que l’innovation est depuis toujours le cœur de sa stratégie. C’est ainsi que la famille Prins s’engage auprès des producteurs pour les aider à relever les nouveaux défis afin que leur activité soit durable.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Koki a signé plusieurs partenariat pour développer le verger de noisetiers en France et s'assurer des débouchés. © Koki
Noisette : un partenariat entre Unicoque et Ferrero
La forte demande du marché de la noisette industrie, consolidée par un partenariat avec Ferrero, dynamise la production de…
En médaillon, Guillaume Brisard compte installer à terme une trentaine de moutons Shropshire pour gérer l'enherbement de ses vergers. © A. Lasnier
Guillaume Brisard adopte l’éco-pâturage dans ses vergers
Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire, a installé une douzaine de moutons dans ses vergers de pommiers et poiriers…
Fruits à coque : Amandera lève 1 M€ et se lance dans les noisettes
Actualités riches pour Amandera, la société de l’économie sociale et solidaire spécialisée dans le développement de filières de…
Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes