Aller au contenu principal

Gel
Conséquences du gel variables en kiwi, Primland « s’en sort bien »

François Lafitte a fait pour FLD un premier bilan des épisodes de gel sur les vergers de kiwis.

François Lafitte, président de Kiwifruits de France et de Primland, contacté par FLD le 15 avril, a présenté un bilan contrasté des épisodes de gel sur les vergers de kiwis. Mais au contraire de l’abricot ou de la cerise cet été, François Lafitte précise qu’il y aura une présence française en kiwi cet hiver.

Lutte anti-gel efficace si les températures ne baissent pas trop

« Les conséquences en kiwi ont été assez variables selon les régions, explique-il. Les vergers de kiwis sont protégés contre le gel, à 99 % par le système d’arrosage des bourgeons. » Comme en vergers de pommes par exemple, la lutte anti-gel en kiwi consiste à arroser les bourgeons d’une fine couche d’eau qui, en gelant, va libérer de la chaleur à l’intérieur du cocon de glace. Cette lutte anti-gel se poursuit jusqu’au retour des températures positives.

« Cette technique fonctionne très bien à condition que les températures ne descendent pas trop bas, au-delà de -5 °C », avertit François Lafitte. Ainsi, dans le Sud-Ouest et la Vallée de l’Adour, les températures n’ont pas dépassées les -2/-3°C, donc aucun dégât n’est à signaler. Dans le Lot-et-Garonne (-2 à -3 °C) et le Tarn-et-Garonne (-3 à -5°C), la situation est aléatoire. Et dans la Vallée du Rhône et en particulier la Drôme (jusqu’à -6°C !), les vergers ont été durement touchés. « Aucune protection n’a été possible, 100 % des fruits ont été impactés, à part les cultures sous serre. »

gel lutte vergers primland
Comme en vergers de pommes par exemple, la lutte anti-gel en kiwi consiste à arroser les bourgeons d’une fine couche d’eau qui, en gelant, va libérer de la chaleur à l’intérieur du cocon de glace. Cette lutte anti-gel se poursuit jusqu’au retour des températures positives. (c) Primland

Primland devrait avoir des volumes similaires à l’année dernière

Les conséquences commerciales devraient être assez limitées pour Sofruileg/Primland. 70 % de l’approvisionnement provient de l’Adour, où il n’y pas de dégât. Pour la Vallée de la Garonne (20 % de l’approvisionnement), les dégâts sont de 10 à 20 %. La Drôme, 100 % de dégâts, ne représente que 5 % de l’approvisionnement, un niveau similaire à la Corse qui n’a pas été touchée. « En conclusion, Primland table sur des volumes similaires à l’an passé, voire en légère baisse (peut-être 5 %). Au contraire de nombreux confrères, nous sommes passés au travers, nous sommes soulagés. Et côté qualité, il est trop tôt pour le dire. A voire la floraison dans trois semaines et les conditions cet été. »

En pomme, Primland n’a pas encore de bilan, les cultures étant en phase de nouaison. A voire après l’éclaircissage dans 2-3 semaines.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

kiwi francisation
Une condamnation exemplaire pour la « francisation » de kiwis
Le tribunal correctionnel de Montauban a lourdement condamné une tentative de « francisation » de kiwis, à la hauteur du…
Comment (ré)apprendre à bien manger ? Les multiples leviers de l’éducation alimentaire
Alors que le monde a subi de plein fouet la crise de la Covid et que la prise de conscience environnementale est désormais…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Une filière de fleurs comestibles en construction
Devant le succès actuel des fleurs comestibles en gastronomie, un projet franco-italien vise à organiser une filière.
A la station CTIFL de Balandran, les bidons noirs de 20 litres ont été disposés sur trois hauteurs sous les gouttières. © CTIFL
La serre bioclimatique, une opportunité pour les producteurs sous abri ?
La serre bioclimatique pourrait être une opportunité d’amélioration pour les abris froids ou peu chauffés. De plus en plus de…
Prévisions de récolte : une très faible production européenne d'abricot en 2021
Les prévisions de récolte européenne d'abricot sont particulièrement basses cette année. Si les chiffres sont encore incertains,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes