Aller au contenu principal

Concombre sous abri : « Réguler la charge en fruit pour une meilleure production »

Comme pour la tomate, la régulation de la charge en fruit du concombre sous abri permet une production plus régulière et de meilleure qualité.
© Ceta Durance Alpilles

Témoignage de Jean-Luc Delmas, conseiller au Ceta Durance Alpilles.

« Le concombre sous abri possède un appareil végétatif important et un système racinaire faible. Comme pour la tomate, surtout en culture hors-sol, la maîtrise de la charge en fruit permet de réguler et d’équilibrer entre l’appareil végétatif et la production de fruit. Les deux variétés de concombre les plus cultivées sont des variétés dites génératives, elles accrochent bien en fruit et se chargent trop facilement. Cela a pour conséquence une forte charge en fruit. Par la suite, la plante ne peut plus assurer correctement le grossissement de ses fruits, entraînant la coulure des fleurs suivantes. Le Ceta Durance Alpilles a réalisé dans le passé des essais pour démontrer que le concombre doit lui aussi avoir une régulation de sa charge en fruit comme pour la tomate. Il a été montré que la période la plus favorable à cette technique est la période estivale. L’été, la croissance du concombre est rapide avec une mise en fleur et donc en fruit rapide. La plante se charge très vite mais ne peut pas alimenter trop de fruits en peu de temps. De plus, à cette période, la plante souffre de la chaleur. Pour se défendre et survivre, elle préfère faire couler les fleurs suivantes. Le producteur doit intervenir pour réguler et limiter ces coulures. Dans la pratique habituelle (sans régulation), on laisse les premiers fruits dès la sixième feuille, puis on laisse une fleur donc un fruit à chaque feuille jusqu’au fil de fer. Avec la technique de régulation de la charge en fruit expérimentée, on enlève les deux fleurs qui suivent le cinquième fruit, puis on laisse les fleurs suivantes. Cela laisse à la plante la possibilité de se refaire une "santé", en reprenant un peu de vigueur. Cette technique ne se pratique que sur les fruits dits "de tige". L’essai a mis en évidence qu’avec cette technique, la production est plus régulière dans le temps et de meilleure qualité, avec un poids plus constant. »

Paru dans Treiz Maraîchage mars 2019

Les plus lus

Colère des agriculteurs français : en Espagne, le secteur dénonce l’entrave à la circulation de ses camions de fruits et légumes

La Fédération espagnole des producteurs et exportateurs de fruits et légumes a dénoncé dans un communiqué en fin de semaine…

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

90 % des vergers de Blue Whale sont protégés par des filets de protection anti-grêle. En revanche la couverture anti-gel ne représente que 55 % des surfaces.
Rencontres Blue Whale : le changement climatique et la gestion de l'eau s'invitent aux débats

Avec les premières Rencontres Blue Whale, le groupement de producteurs s’est donné une feuille de route pour appréhender les…

Tavelure sur une feuille de pommier
Tavelure : quelle est cette piste de recherche innovante contre la maladie numéro 1 du pommier ?
Une piste de recherche actuellement à l’étude contre la tavelure, principale maladie du pommier, repose sur la combinaison d’une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes