Aller au contenu principal

Concombre sous abri : « Réguler la charge en fruit pour une meilleure production »

Comme pour la tomate, la régulation de la charge en fruit du concombre sous abri permet une production plus régulière et de meilleure qualité.
© Ceta Durance Alpilles

Témoignage de Jean-Luc Delmas, conseiller au Ceta Durance Alpilles.

« Le concombre sous abri possède un appareil végétatif important et un système racinaire faible. Comme pour la tomate, surtout en culture hors-sol, la maîtrise de la charge en fruit permet de réguler et d’équilibrer entre l’appareil végétatif et la production de fruit. Les deux variétés de concombre les plus cultivées sont des variétés dites génératives, elles accrochent bien en fruit et se chargent trop facilement. Cela a pour conséquence une forte charge en fruit. Par la suite, la plante ne peut plus assurer correctement le grossissement de ses fruits, entraînant la coulure des fleurs suivantes. Le Ceta Durance Alpilles a réalisé dans le passé des essais pour démontrer que le concombre doit lui aussi avoir une régulation de sa charge en fruit comme pour la tomate. Il a été montré que la période la plus favorable à cette technique est la période estivale. L’été, la croissance du concombre est rapide avec une mise en fleur et donc en fruit rapide. La plante se charge très vite mais ne peut pas alimenter trop de fruits en peu de temps. De plus, à cette période, la plante souffre de la chaleur. Pour se défendre et survivre, elle préfère faire couler les fleurs suivantes. Le producteur doit intervenir pour réguler et limiter ces coulures. Dans la pratique habituelle (sans régulation), on laisse les premiers fruits dès la sixième feuille, puis on laisse une fleur donc un fruit à chaque feuille jusqu’au fil de fer. Avec la technique de régulation de la charge en fruit expérimentée, on enlève les deux fleurs qui suivent le cinquième fruit, puis on laisse les fleurs suivantes. Cela laisse à la plante la possibilité de se refaire une "santé", en reprenant un peu de vigueur. Cette technique ne se pratique que sur les fruits dits "de tige". L’essai a mis en évidence qu’avec cette technique, la production est plus régulière dans le temps et de meilleure qualité, avec un poids plus constant. »

Paru dans Treiz Maraîchage mars 2019

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Francisation de fruits et légumes espagnols : une enquête en cours
Un grossiste en fruits & légumes des Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir francisé plusieurs centaines de tonnes de fruits…
Après les légumes, Cultiv lance une gamme de cosmétiques à base de céréales bio et françaises
La marque de cosmétiques d’InVivo lancera en septembre Epanouit, à base de céréales. Pas de quoi faire un complément de revenus…
Carrefour veut structurer une filière amande bio française avec la coopérative La Melba
Le distributeur s’est engagé en prix et en volume pour trois ans avec cinq producteurs en conversion. Mais le partenariat se veut…
tomates maroc
Europe/Maroc : Le Brexit s’invite dans le débat sur l’importation marocaine de tomates
La sortie du Royaume-Uni de l’UE impacte sur les flux commerciaux avec le royaume chérifien. Copa-Cogeca demande la révision des…
Fruits d’été : la filière rappelle la GMS à ses engagements
La saison bat son plein. La distribution communique sur son soutien aux producteurs. La filière demande que les actes suivent.
Le pôle Innov’Alliance fait le point sur les multiples facettes du chanvre et du cannabis
Le chanvre ou cannabis est une plante aux multiples débouchés. Très bien définis pour certains (industrie, bâtiment, alimentaire…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes