Aller au contenu principal
Industrie

Comment mieux connecter prix de contrat et prix de marché ?

L’année 2013 devrait permettre à McCain et aux représentants des 875 producteurs de discuter les bases de nouveaux contrats plus en lien avec les prix de marché.

 Habitués à arbitrer chaque année entre marché libre et contrats, les industriels de la pomme de terre ont donné cette année priorité à la politique contractuelle. Tous ont fait leurs calculs : la pomme de terre risque d’être chère, et mieux vaut se couvrir pour éviter des ruptures d’approvisionnements ou le dérapage des coûts de matières premières. Le belge Clarebout, qui ne contractualisait que 40 % de ses approvisionnements, a augmenté ses contrats de 200 000 t. Pour la campagne 2013-2014, McCain va contractualiser en France l’équivalent de 9 400 ha avec le Gappi, soit 20 % de plus. L’industriel a d’ailleurs remis en avant ses contrats pluriannuels… tandis qu’il proposait des contrats annuels en hausse de 18 à 22 %, créant de fait de graves disparités entre producteurs.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su