Aller au contenu principal

Distinction
Cinq fruitiers primeurs deviennent “Meilleur ouvrier de France”

Au terme d’une compétition de haut niveau, les premières récompenses ont été attribuées, marquant un moment historique pour la profession.

La journée du 15 mai 2011 fera date dans l’histoire des fruitiers primeurs. Ce dimanche, à Clermont-Ferrand, cinq d’entre eux ont gagné le titre envié de Meilleur ouvrier de France. Créé en 1924, ce titre récompense dans les métiers en compétition, les ouvriers, artisans ou commerçants parvenus à “l’excellence professionnelle”. « Cette journée nous a fait entrer, enfin, au Panthéon de la Gastronomie française », a déclaré François Musillo, président du jury à l’issue de la finale. « Nous étions le seul métier de bouche à ne pas avoir des Mof », a-t-il ajouté. C’est dire que la marche qui a été franchie hier est importante non seulement pour les lauréats, pour les autres candidats (ils étaient quatorze en tout), mais aussi pour l’ensemble des détaillants en fruits et légumes du pays et même pour l’ensemble de la filière. On peut d’ailleurs déplorer que cette dernière ne se soit pas entièrement mobilisée sur ce projet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Mathieu Lancry
Mathieu Lancry (coopérative Norabio) : « La contractualisation avec Biocoop permet d’éviter toute spéculation »
Marché du bio, impact de la Covid-19, et produits équitables : Mathieu Lancry, président de Norabio et administrateur de Biocoop…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Les carottes de Noriap sont mises en marché par Kultive sous la marque "Carottes Ch'tis".  © Noriap
Noriap se lance dans la carotte pour le marché du frais
Après un test considéré comme concluant par la coopérative picarde, les surfaces sont appelées à doubler pour la prochaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes