Aller au contenu principal

Brexit : pas de certificat phyto avant 2022

brexit port
© DFDS

Une bonne nouvelle (enfin) pour les exportateurs européens de fruits et légumes frappés par les conséquences du Brexit.

Le 11 mars,  le Royaume-Uni a accepté de reporter l’introduction des obligations de certification phytosanitaire pour la plupart des fruits et légumes, considérés comme des produits végétaux à faible risque, à janvier 2022, date à laquelle les contrôles documentaires commenceront à s’appliquer. Les contrôles physiques aux postes de contrôle frontaliers ne seront appliqués qu'à partir de mars 2022.

Au cours des derniers mois, Freshfel Europe avait plaidé pour une plus grande flexibilité.Dans un communiqué de presse, son délégué général, Philippe Binard, souligne que «Freshfel Europe a exprimé de vives inquiétudes ces derniers mois et nous considérons que ce report est essentiel pour assurer l'approvisionnement. du marché britannique et la poursuite des flux commerciaux à travers la Manche, à travers laquelle l'UE27 exporte plus de 3 millions de tonnes de fruits et légumes frais par an ».

Actuellement, l’offre de l’UE représente 40% de la demande intérieure du Royaume-Uni.

Procédures dématérialisées

Suite à cette bonne nouvelle, le secteur appelle en outre les autorités de l'UE et du Royaume-Uni à tirer le meilleur parti de cette transition prolongée de neuf mois pour accélérer les préparatifs afin d'assurer le bon déroulement des opérations en 2022.

Pour Freshfel Europe, le défi reste énorme - plus de 750 000 certificats phytosanitaires seront nécessaires sur une base annuelle pour soutenir le commerce UE-Royaume-Uni. Natalia Santos-Garcia Bernabe, directrice Commerce et Accès au marché de Freshfel Europe, précise que « le secteur a réitéré la nécessité d'une transmission de certification électronique entre l'UE et le Royaume-Uni. avant la fin de l’année via le hub e-Phyto ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Dégâts de gel : déjà une « annus horribilis » pour les arboriculteurs
Les nuits de gel de la semaine du 5 avril ont causé d’important dégâts principalement en arboriculture et viticulture. Tous les…
Le vanillier s'adapte bien à l'agroforesterie, en Guadeloupe, et produit des gousses capables de rivaliser avec ses homologues de l'Océan indien. © D-L Aubert-DAAF Guadeloupe
Guadeloupe : la vanille se cultive en sous-bois
Quelques agriculteurs ont décidé de relancer la culture de la vanille dans les sous-bois en Guadeloupe, grâce à des concessions…
Hélène Darroze et Guillaume Gomez, ambassadrice et parrain de l’Année internationale des fruits et légumes
Interfel a présenté en visioconférence le 31 mars quelques lignes directrices de son programme pour soutenir l’Année…
Dégâts de gel dans l’Hérault : les températures étaient trop froides...
Les nuits des 6 et 7 avril, dans l’Hérault, les températures ont chuté jusqu'à -8°C et des parcelles d’arbres fruitiers et de…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
L’AOP Pêches et Abricots de France dévoile ses nombreux axes de travail pour 2021
Campagne de communication commune avec l’ANPP sur Vergers Ecoresponsables, Plan Qualité Abricot, et expérimentation grandeur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes