Aller au contenu principal
Font Size

Exportation
Brexit : Freshfel Europe appelle les négociateurs à ne pas oublier les fruits et légumes

L'Association européenne des produits frais, Freshfel, appelle les négociateurs de l'Union européenne et du Royaume-Uni à ne pas laisser tomber le secteur des fruits et légumes frais, qui vient de traverser une passe difficile durant la crise sanitaire de la Covid-19.

pommes UK
© Sainsbury's

Après un arrêt dû à la crise de la Covid-19, les discussions ont repris entre le Royaume-Uni et l’Union européenne dans le cadre du Brexit. Les négociations sont difficiles entre les deux parties. Mercredi 17 juin, devant les parlementaires européens, Ursula Van den Leyen, la présidente du Conseil européen,  résumait la situation : « Nous sommes maintenant à mi-chemin de ces négociations. Mais nous ne sommes certainement pas à mi-chemin du travail pour parvenir à un accord. »   

C’est dans ce contexte que Freshfel Europe appelle l'Union européenne et le Royaume-Uni à ne pas laisser tomber le secteur des fruits et légumes frais dans le cours des discussions : les négociateurs doivent « permettre aux entreprises de se rétablir après le COVID-19 avant que des changements majeurs ne soient mis en œuvre pour les opérateurs du commerce UE-Royaume-Uni. Cela ne peut être assuré que par de véritables progrès techniques dans les négociations, en laissant de côté les "positions politiques" », explique la représentation européenne du secteur.

Besoin de solutions techniques réalisables

Freshfel Europe demeure profondément préoccupé par le peu de temps restant pour parvenir à un accord équilibré entre l'Union européenne et le Royaume-Uni afin d'assurer la poursuite des flux commerciaux établis de longue date entre les deux blocs.

Elle exhorte les négociateurs de l'UE et du Royaume-Uni à se concentrer sur la recherche de solutions techniques réalisables pour éviter à tout prix un scénario qui serait synonyme de charges administratives et des contrôles supplémentaire. « L’annonce par le Royaume-Uni, le 12 juin, d’une approche par étapes de la réintroduction des contrôles aux frontières pour les importations de l’UE en 2021 apporte plus de clarté, mais il est urgent de prendre des mesures des deux côtés », concède Freshfel.

« Assurer un approvisionnement continu en fruits et légumes frais aux citoyens européens pendant la pandémie de Covid-19 a non seulement été difficile mais très coûteux pour le secteur des produits frais. À la fin de cette année, de nombreux opérateurs se trouveront déjà dans une situation financière très fragile et ne seront pas en mesure de supporter de nouvelles augmentations de coûts en raison d'un deuxième changement radical des opérations en moins de 12 mois », pressent Freshfel Europe.

Lire aussi :

Face au Covid-19, Freshfel Europe demande des mesures de soutien

L’Europe prends des mesures supplémentaires pour le secteur des fruits et légumes

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Gérard Malaure
[Coronavirus Covid-19] Gérard Malaure, DG du groupe Primever : « Nous avons pu livrer tous les jours toutes les régions de France malgré les retours à vide de nos camions »
Explosion de la demande de la GMS, rotation des camions compliquée, projets pour l’après Covid-19 : Gérard Malaure, directeur…
En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
L’offre des opérateurs français repose sur une tomate cerise HVE en barquette carton de 200 g sous flow-pack. Objectif : contrer l'offre marocaine.  © Rougeline
Une offre de tomates cerise HVE pour contrer l’importation
Intermarché communique sur les tomates cerise HVE en 200 g. L’offre, lancée aussi dans d’autres enseignes, est née d’une…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes