Aller au contenu principal

Andros signe un accord pluriannuel sur le concentré de pêches

Le grand nom de la transformation de fruits a décidé de sécuriser ses approvisionnements. A terme, 10 000 tonnes de pêches sont concernées par la démarche. L’implication de la transformation dans la filière se précise.

C’est un événement d’importance qui s’est tenu mercredi dernier à Valence. Sous la houlette de l’Afidem, le groupe Andros a signé un accord pluriannuel sur le concentré de pêches. L’objectif est de transformer dès cette année 10 000 tonnes de pêches.

Jusqu’à présent, et pour des raisons historiques (le fait de privilégier le retrait), les industriels français n’étaient pas outillés pour ce type d’opération, à la différence des Italiens et surtout des Espagnols. Mais la donne a changé avec l’ouverture il y a quelques années par Andros d’une usine à Valence (Drôme), pour le concentré de pommes.

L’idée d’utiliser les installations pour d’autres fruits a fait son chemin, et le concentré de pêches a été testé en 2003.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su