Aller au contenu principal

Aléas climatiques : quand l’assurance ne fait pas tout

Professionnels, pouvoirs publics, assureurs et sénateurs : tous ces acteurs ont engagé une réflexion pour une meilleure prise en compte du réchauffement climatique et de ses conséquences sur les cultures. Mais l’assurance apparaît déjà comme une solution insuffisante. Et qui doit être revue et corrigée si elle veut toucher le plus grand nombre.

« En deux fois dix minutes, le 15 juin et le 5 juillet derniers, ce sont quelque 30 000 t d’abricots qui ont été perdues », indique Bruno Darnaud, président de l’AOP pêches-abricots et lui-même exploitant touché par ces orages de grêle qui se sont abattus dans la Drôme. Au total, 4 000 ha de vergers ont été affectés pour des pertes estimées à 62 millions d’euros, selon les chiffres de la Chambre d’agriculture de la Drôme. « Entre l’assurance que j’ai contractée et la déduction pour aléa (DPA), cet argent mis de côté en cas de coup dur, je vais pouvoir limiter la casse financière », explique Bruno Darnaud. « Je vais aussi accélérer la couverture en filets de mes vergers. Car je le constate, contre les aléas climatiques, il n’y a pas de solution unique. Il faut être capable de jongler avec la protection physique des cultures, avec les opportunités qu’offrent la fiscalité et l’assurance récolte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’alimentation locale, réel changement ou fausse tendance ?
Alimentation locale, circuit court, mondialisation contre souveraineté alimentaire… Cette tendance s’est-elle réellement…
Une Boussole des Labels pour guider le consommateur dans les rayons alimentaires
Les trois ONG ActionAid France, Bio Consom'acteurs et FAIR[e] un monde équitable publient un guide pratique téléchargeable…
Kiwi : SCAAP Kiwifruits de France et Euralis, partenaires pour développer la production

SCAAP Kiwifruits de France et la coopérative Euralis ont signé le 17 mai un partenariat pour le développement local de…

Les Mannoni, père et fils, produisent environ 2 500 tonnes de melons par an, sur le secteur de Tarascon et Arles. © E.Delarue
Serge Mannoni, producteur de melons dans les Bouches-du-Rhône : « melonnier, c’est un métier »
45 ans après son installation, Serge Mannoni a transmis son métier de melonnier à ses trois fils. Une passion partagée qui se…
Pommes et poires : trop tôt pour un bilan chiffré après les dégâts de gel
Le froid exceptionnel de début avril a impacté les productions de pommes et de poires. Selon l'Association nationale pommes…
Demain La Terre veut amplifier sa visibilité auprès du grand public
L’association, riche de projets et de nouveaux adhérents, prévoit d’étoffer encore davantage sa gamme et met le paquet sur la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes