Aller au contenu principal

Consommation bio
62 % des Français doutent du bio

L’Agence Bio vient de sortir son baromètre consommation 2019. Parmi les points à noter : les doutes et le renouvellement des générations.

Florent Guhl, directeur de l'Agence Bio : « Les doutes des Français sur le bio sont peut-être liés à l’apparition de nouveaux labels, comme le zéro résidu de pesticides ».
© Julia Commandeur - FLD

Les voyants de la consommation bio restent « au vert », selon le baromètre 2019 de consommation et de perception des produits bio en France, réalisé par l’Agence Bio*. En 2018, 71% des interrogés déclarent consommer au moins une fois par mois du bio (73% en 2017) et 12% tous les jours (16% en 2017). Pour autant, la part de non consommateurs déclarés passe de 8% à 12%.

 

Parmi les freins évoqués, on retrouve la question du prix (84%) et les « doutes sur le fait que le produit est totalement bio » (62%), un point « à noter car en évolution ». L’indice de confiance accordé au bio est de 6,1/10. « Il y a une confiance mitigée dans les informations fournies sur les produits bio », précise Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio. Une majorité estiment n’être pas assez informés sur l’origine (51%), la réglementation (63%) et les contrôles (63%). « Ces doutes sont peut-être liés à l’apparition de nouveaux labels qui essayent de profiter de cette consommation plus verte. » Interrogé plus en détail par FLD, Florent Guhl a précisé à la salle : « Lors du sondage, nous n’avons pas posé de questions spécifiques à ces autres démarches, comme le zéro résidu de pesticides. Nous avons vraiment hésité mais nous ne voulions pas que l’Agence Bio puisse être soupçonnée de vouloir démontrer que ces labels sont moins bien que le bio. Donc pour des raisons méthodologiques et aussi parce que ce n’est pas la seule réponse possible [aux doutes des Français, NDLR], nous n’avons pas posé de questions sur les autres démarches. »

Pour la première fois, l’Agence Bio a interrogé les Français sur le cahier des charges bio. Seul un tiers est informé de l’utilisation de substances actives naturelles en agriculture bio. En revanche, 56% des Français (et 61% des consommateurs bio) savent et acceptent la présence de résidus de pesticides lors des contrôles.

Enfin, dernier point notable du baromètre : l'engouement des jeunes générations (18-24 ans), « sur-représentés » (27%) parmi les nouveaux consommateurs en 2018.

 

*   Etude menée du 23 novembre au 7 décembre auprès de 2 000 Français âgés de 18 ans et plus, dans un échantillon représentatif de la population nationale, selon la méthode des quotas.

Les plus lus

Colère des agriculteurs français : en Espagne, le secteur dénonce l’entrave à la circulation de ses camions de fruits et légumes

La Fédération espagnole des producteurs et exportateurs de fruits et légumes a dénoncé dans un communiqué en fin de semaine…

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Colère des agriculteurs : quelles sont les demandes des filières fruits et légumes ?

Alors que des premières mesures doivent être annoncées par le Premier ministre face au mouvement de protestation des…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

90 % des vergers de Blue Whale sont protégés par des filets de protection anti-grêle. En revanche la couverture anti-gel ne représente que 55 % des surfaces.
Rencontres Blue Whale : le changement climatique et la gestion de l'eau s'invitent aux débats

Avec les premières Rencontres Blue Whale, le groupement de producteurs s’est donné une feuille de route pour appréhender les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes