Aller au contenu principal

Limousin
10 % de la récolte de Golden partiront directement à l’industrie

La vague de froid de la mi-mai a fortement endommagé les vergers de pommiers du Limousin qui en payent aujourd’hui le prix. 25 % du tonnage devraient être touchés.

« Nous avons eu un épisode neigeux tardif, le 5 mai dernier, et une vague de gel dix jours après, qui ont affecté environ 200 ha de vergers de pommiers aujourd’hui sinistrés à 100 %, confie Agnès Donzeau, directrice de l’Association Pommes du Limousin et du Syndicat de défense de la Pomme du Limousin AOP. Cela représente 10 % de la production de Golden, soit 9 000 t qui partiront directement à l’industrie en palox, sans passer par le stockage au froid en coopérative, afin de limiter les frais. Près de 15 % supplémentaires seront triés, parmi lesquels les deux-tiers devraient aussi aller à l’industrie, près d’un tiers devrait être vendu en catégorie 2 et une petite partie devrait pouvoir passer en catégorie 1 et prétendre à l’AOP. Mais tout cela reste toutefois aujourd’hui des prévisions. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Les carottes de Noriap sont mises en marché par Kultive sous la marque "Carottes Ch'tis".  © Noriap
Noriap se lance dans la carotte pour le marché du frais
Après un test considéré comme concluant par la coopérative picarde, les surfaces sont appelées à doubler pour la prochaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes