Aller au contenu principal

[ Vidéo ] Des aides à l’investissement dans les Pays de la Loire

Le PCAE permet de bénéficier de 30 % d'aides sur la construction et l'aménagement des bâtiments. Deux exemples en Vendée.

Le Gaec La Cabriole a bénéficié d’une subvention de 30 % sur un pré-refroidisseur à lait, une louve et un rideau motorisé pour la ventilation du bâtiment.
Le Gaec La Cabriole a bénéficié d’une subvention de 30 % sur un pré-refroidisseur à lait, une louve et un rideau motorisé pour la ventilation du bâtiment.
© CA PdlL

L’appel à projet PCAE animal ouvrira début juin pour accompagner la construction et la modernisation des élevages ligériens. En Vendée, Amélie Bonneau et ses parents ont demandé une aide pour l’aménagement de la chèvrerie et la construction de la salle de traite. « Le PCAE a permis subventionner environ 20 % du total des investissements. Grace à ces économies, nous avons pu investir dans une brouette électrique et des cornadis à la traite ».

Au Gaec La Cabriole, en Vendée également, Philippe Bodin et son associé ont bénéficié d’une subvention de 30 % sur un pré-refroidisseur à lait, une louve et un rideau motorisé pour la ventilation du bâtiment. « S’il n’y avait pas eu l’aide, on l’aurait fait quand même mais sur plusieurs années ».

Le plancher des dépenses est de 5 000 € et le plafond de 80 000 €. 

 

Plus d'infos sur le site de la chambre d'agriculture des Pays de la Loire

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

installé à Blou, dans le Maine et Loire, Laurent Ruau tire le meilleur parti des 115 ha de l'exploitation pour alimenter le troupeau.
« Je produis 9 000 l de lait par hectare de SFP avec 600 chèvres en bio »
Produire fourrages et concentrés pour 600 chèvres en bio avec un coût alimentaire réduit, c’est l’objectif que s’est fixé Laurent…
"Il manque aujourd’hui 90 à 100 €/ 1000 L pour les éleveurs caprins" alerte la Fnec
Il manque aujourd’hui 90 à 100 €/ 1000 L pour permettre aux éleveurs de tenir et de ne pas impacter irréversiblement les…
La hausse des charges pourrait atteindre 122 €/1 000 L
Entre 28 et 122 €/1 000 L de hausse des charges en élevage caprin
La flambée des prix des aliments achetés, des engrais et de l’énergie pourrait entraîner une hausse des charges allant de 28 à…
Fromagora 2022 : inscrivez-vous avant le 20 mai
L'édition 2022 du concours national des fromages de chèvre fermiers Fromagora aura lieu le samedi 4 juin à Rocamadour dans le Lot…
Romain Dumortier, éleveur à St-Martin-en-Haut, dans le Rhône
Des jeux suspendus pour les chèvres dans les aires paillées
« Au départ, je cherchais un moyen d’éviter que les chèvres s’attaquent aux parties en bois du bâtiment : les supports des…
Entre autres dispositions, avec la loi dite loi EGAlim 2, le contrat écrit pluriannuel devient la norme et la non-contractualisation, l’exception.
« Avec EGAlim 2, le contrat écrit devient la norme »
Lait, fromages fermiers, viande : tous ces produits caprins sont concernés, à moins d’une demande de dérogation, par la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre