Aller au contenu principal

Une bonne ventilation été comme hiver

Avec le réchauffement climatique, les besoins en termes de ventilation deviennent de plus en plus antagonistes selon les saisons. Pourtant, une bonne ventilation des bâtiments est essentielle pour la santé des animaux, des travailleurs et la pérennité des installations.

La construction d’un bâtiment est un investissement conséquent qui conditionne généralement le travail d’une génération d’éleveur. Le bâtiment d’élevage détermine en partie les performances zootechniques des animaux et donc, à plus large échelle, les résultats économiques de l’exploitation.

La ventilation tient une place centrale dans les chèvreries. Elle protège les animaux du froid l’hiver, de la chaleur l’été et assure le renouvellement de l’air vicié pour proposer une atmosphère agréable tant pour les chèvres que pour le confort de travail de l’éleveur. De nouveaux enjeux émergent. Les bâtiments sont de plus en plus utilisés l’été, par manque de fourrage ou suite à des augmentations de taille des troupeaux non corrélées avec des agrandissements du parcellaire. Si auparavant c’était l’hiver qui était le plus craint, l’été et ses fortes chaleurs sont maintenant une préoccupation des éleveurs. Le défi est de présenter des bâtiments capables de répondre aux contraintes antagonistes des périodes estivales et hivernales. Fournir de l’air sans courant d’air en hiver, et de la fraîcheur en été, tout en gérant les grandes amplitudes thermiques des saisons intermédiaires. L’augmentation des cheptels induit également une augmentation de la taille des bâtiments construits, ce qui pose un défi pour la ventilation naturelle.

De l’air sans courant d’air et de la fraîcheur en été

La plupart des bâtiments d’élevage de ruminants sont presque exclusivement ventilés de façon naturelle, c’est-à-dire sans avoir recours à de l’énergie pour renouveler l’air. L’efficacité de cette ventilation naturelle (et gratuite) repose très largement sur l’orientation raisonnée du bâtiment, de façon à pouvoir bénéficier des effets des vents et du soleil. La présence d’ouvertures dans les parois latérales est primordiale pour permettre à l’air d’entrer dans le bâtiment et d’en sortir, assurant ainsi un renouvellement indispensable d’air ainsi que l’évacuation des gaz produits. De plus en plus, la ventilation dynamique ou naturelle se pilote à l’aide de régulateur qui surveille les paramètres de qualité de l’air. Dans tous les cas, un diagnostic de la ventilation permet d’y voir plus clair. Été comme hiver !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
Pâtre
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
Les absences liées au Covid-19 pourraient  perturber les contrôles laitiers et nuire à l'indexation génétique des chèvres. © D. Hardy
Les éleveurs caprins sont appelés à déclarer rapidement les mises bas pour organiser les contrôles laitiers
Capgènes et France Conseil Élevage invitent les éleveurs à faire remonter rapidement les informations de mises bas via Caplait ou…
L'ordre d'arrivée des chèvres est généralement similaire de traite en traite. © D. Hardy
Les chèvres ont des partenaires sociaux et souvent le même ordre de traite
Une étude polonaise révèle les rapports sociaux à la traite et dans le troupeau.
Réaliser un diagnostic d’ambiance est important avant de modifier une stabulation. Mais attention de ne pas tout modifier d’un coup dans un bâtiment ancien. Il faut y aller progressivement, par étapes successives. © X. Pouquet
« Se prémunir contre les pasteurelloses » (1/2)
« Parmi les maladies respiratoires rencontrées en élevage caprin, la pasteurellose est la première pathologie à considérer. Très…
A défaut de présence physique, les concours et les ateliers techniques pourront être suivis à distance.
Capr’Inov décalé d’une année mais maintien d'une journée en ligne le 25 novembre
L'édition physique de Capr'Inov 2020 est reporté à 2021 mais les concours et certains débats et démonstrations seront organisés…
Les chèvres de la ferme de Taloire sont souvent dehors, en parc, gardées ou lâchées dans la montagne quand le loup semble loin.  © D. Hardy
28 chèvres dans les gorges du Verdon
La ferme de Taloire n’accueille qu’une trentaine de chèvres mais cela suffit à Jean-Christophe Noblet et Patrizia Schwickert pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre