Aller au contenu principal

Les revenus des éleveurs caprins fondent sous les charges et la sécheresse

L’année 2018 a été marquée par le manque d’eau et la hausse des charges sur les exploitations caprines et cela se ressent sur le revenu des éleveurs.

Alors que le prix du lait est resté stable (+ 0,1 % à + 0,5 %), de même que le prix des fromages (+ 1,7 %) en 2018 par rapport à l’année précédente, la production affiche, elle, une augmentation de 2 %. Les charges en exploitation caprine, selon l’Ipampa lait de chèvre (Indice des prix d’achat des moyens de production agricole), ont augmenté de 2,7 % par rapport à 2017. Cette hausse des charges s’explique notamment par l’augmentation de 2,6 % du prix de l’aliment acheté, qui représente en moyenne 50 % des charges pour l’atelier caprin. Autre poste de dépense important en 2018, l’énergie, qui représente environ 6 % des charges de l’atelier caprin. Son prix a bondi de 12 % par rapport à l’an passé, en suivant le cours du pétrole. L’année 2018 a été marquée par la sécheresse qui a impacté les trésoreries des exploitations avec l’achat de fourrage supplémentaire, notamment dans le quart sud-est de la France et pour les éleveurs ayant un fort chargement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Contrôle technique du chargeur frontal ou du télescopique : une opération à réaliser soi-même
Machinisme
La vérification générale périodique (VGP) des chargeurs frontaux, télescopiques et valets de ferme est obligatoire dans les…
Quand le caillé est visuellement de qualité et que l'acidité est optimale, le fromager peut garder de côté du lactosérum qui servira à réensemencer du lait plus tard. © B. Morel
« Garder le meilleur de son lactosérum pour redémarrer la fabrication »
« Pour démarrer une nouvelle saison de production, ou en cas d’accident technologique, il est préférable d’avoir en stock du…
Lidl permet une valorisation à 790 euros les mille litres pour environ cinq millions de litres. © D. Hardy
Lidl et Soignon passent un accord pour du lait de chèvre à 790 euros les mille litres
L’enseigne Lidl et la coopérative Eurial poursuivent leur engagement pour la revalorisation du lait de chèvre. Quelques jours…
Franck Moreau, président de la section caprine d'Interbev. « La filière chevreau avance sur tous les fronts pour enrayer la crise : pratiques d'élevage, charte d'engraissement, présentation du produit dans la grande distribution... » © D. Hardy
Les équilibristes de la filière chevreau
La crise du confinement du printemps 2020 a cristallisé les tensions autour de la production de chevreau. Depuis, chevriers,…
Le nettoyage et la désinfection du tank à lait s'inscrit dans la logique de maintenir le lait aussi "propre" que possible sur toute sa durée de vie avant transformation. © B. Morel
« Nettoyer son tank participe à la qualité sanitaire finale du lait »
« Il y a de grandes similitudes entre le nettoyage-désinfection de l’installation de traite et du tank à lait, à commencer par…
Trois hauteurs d'auge ont été testées.
Les repas révèlent le caractère des chèvres
L’auge est un endroit de forte compétition pour les chèvres et la personnalité de chaque chèvre affecte son comportement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre