Aller au contenu principal

La génétique lui fait gagner 6 000 litres de lait

Passionné de génétique, Gilles Guillomon applique une stratégie de reproduction qui permet d’augmenter la production du troupeau de 6 000 litres chaque année.

Avant de devenir éleveur de chèvres en 1995, Gilles Guillomon a été technicien volailles, en charge de la sélection, puis éleveur de lapins et de brebis, avec là aussi une forte orientation sur la génétique. En Gaec avec sa femme Fernande, à Domloup dans l’Ille-et-Vilaine, il élève aujourd’hui 400 chèvres saanen pour 520 00 litres de lait livrés à Triballat-Noyal, soit 1 280 kilos par chèvre avec un TB de 33 g/l et un TP de 32,5 g/l. Depuis 1995, il adhère au contrôle laitier et à Capgènes. Et depuis 10 ans, il applique une stratégie de sélection efficace. « Mon objectif est de maximiser le produit au mètre carré en ayant des bâtiments les plus remplis possible et en travaillant la génétique pour augmenter la production par chèvre » précise-t-il. Pour cela, Gilles Guillomon utilise l’insémination artificielle sur trois lots de chèvre en juin, août et octobre. Les chevrettes sont mises à la reproduction avec un objectif de 397 jours à la mise bas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

La chevroquine contre le Covid
Une molécule naturellement présente dans le lait de chèvre s’avère être une arme efficace contre la pandémie de Covid-19.
Au Pradel, le personnel de la ferme expérimentale applique des lingettes désinfectantes sur les mamelles des chèvres en salle de traite. © C. Boyer/Idele
Vers une meilleure maîtrise des Stec dans les élevages laitiers
Le projet Stecamont a permis d’acquérir des connaissances et de tester l’efficacité de mesures de maîtrise des Stec hautement…
Les premières images acquises par le scanner montre reproduisent le volume de la mamelle d'une fausse chèvre. © 3D Ouest
Des mamelles de chèvre en 3D pour étudier la traite
Le projet CapriMam3D va utiliser les technologies 3D pour aider à la sélection des mamelles des chèvres et à la conception de…
Les chèvres ensauvagées du pic de Vissou dans l'Hérault.
Les chèvres férales en France
Les chèvres redevenues sauvages font parler d'elles. Revue de presse en Tarn, Bouches-du-Rhône, Hérault et Ariège par Jean-Noël…
Un triporteur électrique à petit prix
Patre
Scot-e importe des petits triporteurs électriques fabriqués en Roumanie. Le véhicule à trois roues est léger (135 kg sans…
Race très rustique, la chèvre des Pyrénées peut aussi bien être élever pour son lait, sa viande ou simplement son appétit pour les broussailles. © DR
La chèvre des Pyrénées, de la débroussailleuse à la productrice mixte
Classée dans les races à petits effectifs, la chèvre des Pyrénées ne cesse de conquérir de nouvelles exploitations pour son…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre