Aller au contenu principal

Des alternatives pour détruire ou rénover une prairie

Des études menées par Arvalis-Institut du végétal dans le cadre du projet Praigly montrent qu’il est possible de détruire ou rénover les prairies sans glyphosate ni labour.

Détruire une prairie sans labour ni glyphosate, est-ce possible ? C’est ce que cherchent à évaluer Arvalis et ses partenaires dans le projet Praigly.
Détruire une prairie sans labour ni glyphosate, est-ce possible ? C’est ce que cherchent à évaluer Arvalis et ses partenaires dans le projet Praigly.
© Arvalis - Institut du végétal

Le labour, et dans une moindre mesure le glyphosate, sont aujourd’hui principalement utilisés pour la destruction ou la rénovation des prairies. Des méthodes alternatives à leur utilisation sont en cours d’étude et semblent montrer leur efficacité. Les essais menés lors du projet Praigly par Arvalis-Institut du végétal montrent qu’une bonne alternative serait une destruction mécanique des prairies par travail du sol. Celle-ci repose sur l’utilisation d’outils scalpant les plantes ou retirant les racines du sol (outils à dents avec socs, à disques indépendants, à dents animés ou semi-animés). Le travail du sol doit être contrôlé et rester superficiel. Pour une destruction efficace, il faut de plus être attentif à l’état du sol et aux conditions météo lors de l’intervention.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

La hausse des charges pourrait atteindre 122 €/1 000 L
Entre 28 et 122 €/1 000 L de hausse des charges en élevage caprin
La flambée des prix des aliments achetés, des engrais et de l’énergie pourrait entraîner une hausse des charges allant de 28 à…
Fromagora 2022 : inscrivez-vous avant le 20 mai
L'édition 2022 du concours national des fromages de chèvre fermiers Fromagora aura lieu le samedi 4 juin à Rocamadour dans le Lot…
"Les renégociations commerciales doivent aboutir rapidement" alerte la Fnec
Il manque aujourd’hui 90 à 100 €/ 1000 L pour permettre aux éleveurs de tenir et de ne pas impacter irréversiblement les…
Pour la première fois, l'ensemble des races caprines locales et à petits effectifs étaient rassemblées à Capri'inov en novembre 2021. Une belle vitrine et l'occasion d'échanger avec l'ensemble des acteurs de la filière.
Les races caprines locales et à petits effectifs à la croisée des chemins
Si elles ne représentent que 1 % des effectifs caprins en France, le succès des races locales et à petits effectifs s'agrandit…
Entre autres dispositions, avec la loi dite loi EGAlim 2, le contrat écrit pluriannuel devient la norme et la non-contractualisation, l’exception.
« Avec EGAlim 2, le contrat écrit devient la norme »
Lait, fromages fermiers, viande : tous ces produits caprins sont concernés, à moins d’une demande de dérogation, par la…
La hausse de la collecte nationale de lait de chèvre se confirme
À un peu plus de 59 millions de litres, la collecte française cumulée au 1er bimestre a progressé de 3 % par rapport à 2021. En…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre