Aller au contenu principal

Découverte du gène des quatre cornes

La mutation d'un gène laisse la corne pousser à plusieurs endroits de la tête. © A. Capitan/Inrae
La mutation d'un gène laisse la corne pousser à plusieurs endroits de la tête.
© A. Capitan/Inrae

Certains moutons ou chèvres ont quatre cornes au lieu de deux. On retrouve de ces spécimens dans certaines races de chèvres comme la provençale. En son temps, la reine Marie-Antoinette avait même fait venir un bouc avec des cornes surnuméraires à Versailles. Une équipe de recherche s’est penchée sur les causes génétiques de cette curiosité morphologique et leurs résultats, publiés dans la revue Molecular Biology and Evolution, montrent que les animaux polycères portent tous une mutation affectant le même gène HOXD1. Ce gène architecte a pour fonction de délimiter la surface de l’endroit où les cornes peuvent pousser de part et d’autre de la tête. Lorsque ce gène est muté, la surface s’agrandit, ce qui aboutit à la scission des bourgeons des cornes au cours du développement embryonnaire et, par conséquent, à la pousse de cornes surnuméraires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
L’inflation record fragilise les producteurs de lait de chèvre et les entreprises de transformation alerte l’Anicap
A quelques heures de l’ouverture de Capr’Inov, l’interprofession caprine s'alarme de la hausse des coûts de production qui touche…
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
Les deux frères, Régis et Thomas Chaléac, bientôt associés sur l'exploitation fondée par le plus jeune il y a deux ans.
« Je me suis installé seul à 19 ans »
Jeune producteur de picodon, Thomas Chaléac a créé son exploitation il y a deux ans à seulement 19 ans. Il revient sur ses…
Des tests ont été menés au Pradel, en Ardèche dans le cadre du projet Fastoche pour tester le pâturage des plantes riches en tanins.
Du sainfoin pour lutter contre le parasitisme en élevage caprin
Des plantes riches en métabolites secondaires bioactifs, dont les tanins condensés, présentent des propriétés antiparasitaires…
[Capr’Inov] Matériels et solutions pour l’élevage caprin et la transformation présentés sur le salon
[Capr’Inov] Matériels et solutions pour l’élevage caprin et la transformation présentés sur le salon
Venir au salon Capr’Inov, c’est aussi l’occasion d’échanger avec l’ensemble des professionnels de la filière caprine qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre