Aller au contenu principal

Un repro limousin

Le chiffre
25 000 euros

C’est la somme consentie par un centre d’insémination irlandais pour acheter un jeune taureau limousin d’un an à l’occasion d’une vente aux enchères d’animaux reproducteurs qui s’est tenue dans le cadre des journées limousines Or Rouge organisées à Limoges par l’entreprise Beauvallet- CV.Plainemaison. Très typé viande puisque homozygote sur le gène mh, c’est un taureau né sur l’élevage d’Anthony Guillot en Haute-Vienne, lequel a récemment repris l’élevage de Christophe Rochard, où la sélection est depuis longtemps orientée sur ce type d’animaux à très fort développement musculaire.

Publicité