Aller au contenu principal

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Progression attendue des importations de viande bovine en 2020

Le chiffre
+3 %

C’est la progression attendue du niveau des importations de viande bovine pour l’année en cours d’après les prévisions du service économie de l’Institut de l’élevage. Les quantités importées pourraient avoisiner 350 000 tec en 2020 contre 340 000 tec l’an dernier. Cette progression serait la conséquence du recul prévisible des abattages de vaches de réforme issues des cheptels français alors que la consommation de viande bovine demeure relativement stable à la faveur d’une bonne demande, en particulier pour les viandes hachées. Ce recul des tonnages abattus sera la conséquence directe de la décapitalisation en cours. Un phénomène qui touche tant les effectifs de vaches allaitantes (-2,4 % entre le 01/12/2019 et le 01/12/2018) que laitières (-1,4 % entre le 01/12/2019 et le 01/12/2018). Une contraction des disponibilités qui ne favorise toujours pas de hausse de prix pour les animaux sur pied et continue de ce fait d’alimenter la décapitalisation !

Au sommaire de ce dossier

Publicité