Aller au contenu principal

Deux ourses introduites dans les Pyrénées

Le chiffre
350 000 €

C'est en euros le coût annoncé sur les ondes de France Bleu Béarn par François de Rugy, ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'Energie, pour la réintroduction dans les Pyrénées aux frais des contribuables de deux ourses importées de Slovénie.

Un des motifs pour justifier ce lâcher est qu’il ne reste plus que deux mâles de souche autochtone. L’ambition est qu’ils puissent transmettre leurs gènes grâce à ces femelles. D’après un document établi par l’ONCFS, il y avait 43 ours dans les Pyrénées en 2017 et ils se reproduisent déjà régulièrement mais avec une forte proportion de croisements consanguins. Côté prédation, les ours ont été responsables l’an dernier de 162 attaques pour 464 animaux tués ou blessés.

Publicité