Aller au contenu principal

Ukraine : Quelle situation pour les agriculteurs biologiques ?

Quelle est la situation de l'agriculture biologique en Ukraine depuis le 24 février 2022 ? L'Organic Initiative fait le point sur le quatrième fournisseur de produits biologiques de l'Union européenne.

© Pexels / Pixabay

En Ukraine, le développement de la production biologique a commencé au début des années 2000, rapporte l'Organic Initiative, une plateforme d'acteurs clés de l'agriculture biologique ukrainienne, créée en avril 2020.

Ces dernières années, l'Ukraine a été parmi les 5 principaux fournisseurs de produits biologiques de l'UE. Sur la base des résultats de 2020, l'Ukraine se classe au 4ème rang sur 123 pays en termes de volume de produits biologiques importés dans l'UE, représentant une part de 7,8 %.

217 210 tonnes de produits bio exportés vers l'UE

En 2020, l'Ukraine a exporté 217 210 tonnes de produits biologiques vers l'UE. Les principales catégories de produits sont les céréales et les oléagineux (le plus grand exportateur vers l'UE), le soja, le miel, les fruits et légumes et les produits transformés. Les exportations biologiques totales de l'Ukraine en 2020 se sont élevées à 332 000 tonnes et 193 millions d’euros.

 

Depuis le 24 février 2022 (début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie), le plus gros problème dans de nombreuses régions est l'accès à la terre. Une part importante des terres agricoles biologiques est située sur le champ de bataille ou occupée :
• Oblast de Kherson (environ 81 500 ha) – un leader par la superficie des terres agricoles biologiques en Ukraine ; l'oblast est actuellement presque entièrement occupé par les troupes russes ;
• Oblast de Zaporizhzhia (environ 44 500 ha) ;
• Oblast de Kharkiv (environ 4 000 ha) ;
• Oblast de Tchernihiv (environ 10 000 ha).
Au total, selon les chiffres de 2020, l'Ukraine disposait de 462 225 ha de terres bio (biologiques et en conversion), l'accès est donc limité sur un périmètre représentant au moins 30 % de ces surfaces.

Quid des entreprises ukrainiennes de la bio

Selon une enquête menée par l'ONG Organic Ukraine du 10 au 15 mars 2022 auprès des entreprises ukrainiennes de la bio :

  • 30% des opérateurs déclarent avoir suspendu leur activité et 15 % sont sur le point de le faire ;
  • 32% fonctionnent partiellement et seulement 7% n'ont aucun changement ;
  • 15% des opérateurs donnent leurs produits bio pour soutenir l'armée et la population ukrainiennes, et certains d'entre eux vendent leurs produits bio au prix du conventionnel.

Besoin de soutien financier

La demande en produits biologiques s'est logiquement affaiblie et les chaînes d'approvisionnement ont été perturbées. " Les consommateurs fidèles de bio se sont déplacés et le pouvoir d'achat a rapidement diminué", précise l'Organic Initiative. Pour autant, les producteurs ne semblent pas vouloir abandonner la production biologique.

Certains producteurs bio ont en stock des produits bio qu'ils sont prêts à vendre, puis à reprendre leur production, alors que d’autres producteurs biologiques ont besoin d'aide pour exporter leurs produits et trouver des canaux de vente.

"Près de 70 % des producteurs interrogés par l'ONG Organic Ukraine ont besoin d'un soutien financier – accès à un crédit à taux bas, à des investissements et/ou à un soutien dédié. 15 % ont besoin d'un soutien à l'exportation et 7 % ont besoin d'un soutien pour la promotion sur le marché intérieur", indique l'ONG.

Un programme de soutien a été lancé par Organic Initiative doit permettre "d'aider les producteurs bio à surmonter la situation actuelle, à préserver et à renforcer la capacité du secteur ukrainien de la bio, à moyen et à long terme".
"Le fonds monétaire de ce programme est constitué par des donations et des contributions de personnes physiques et morales (résidentes et non résidentes en Ukraine), ainsi que de contributions ciblées de projets internationaux, de programmes d’assistance technique et d’autres contributions", est-il ajouté.

Les plus lus

Philippe Camburet, président de la fédération nationale d'agriculture biologique lors d'une audition au Sénat.
« 833 euros, ça n’est même pas le prix d’un pneu ! » : les agriculteurs bio en colère face aux annonces d'Attal
Estimant l’annonce de Gabriel Attal trop faible sur le bio, la fédération nationale d’agriculture biologique demande à tous les…
Marc Fesneau auditionné à l'Assemblée nationale
Crise du bio : « Notre objectif c’est qu’il n’y ait pas de déconversions »
Auditionné à l’assemblée nationale sur les mesures face à la crise agricole, Marc Fesneau s’est dit ouvert à la mise en place de…
manif FNAB Paris
Pourquoi les agriculteurs bio continuent-ils à se mobiliser dans la rue ?
Ce 7 février, à l’appel de la Fnab, des agriculteurs bio ont rejoint la capitale pour venir manifester devant l’Assemblée…
état des lieux bio monde
Bio : forte croissance des surfaces dans le monde, le marché européen en repli
Le rapport annuel de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FIBL) et d’IFOAM-Organics International, la Fédération…
Evenement Les terrenales pour préserver la biodiversité.
La filière grandes cultures AB bretonne invite les exploitants à réfléchir à leur avenir
Agenda. Le Groupement des agriculteurs biologiques (GAB) de Bretagne invite les exploitants en grandes cultures à deux réunions…
état des lieux agriculture bio FNAB
Quelles sont les six demandes de la FNAB pour réaffirmer l’importance de l’agriculture bio ?
A deux jours de l'ouverture du Salon International de l'Agriculture au cours duquel Marc Fesneau doit annoncer son nouveau plan…
Publicité