Aller au contenu principal

Naissance de La Maison de la Bio

La Maison de la Bio est une nouvelle structure qui réunit les acteurs de la filière bio. Au travers des différentes organisations professionnelles, 10 000 entreprises y sont représentées. L’objectif est de se mobiliser pour les fondamentaux de ce secteur et d’accompagner les acteurs dans un marché en croissance et promis à un bel avenir.

Les organisations professionnelles membres fondateurs de La Maison de la Bio représentent 10 000 entreprises dont 7000 exploitations agricoles.
© Patrick Cronenberger (archives)

Le marché du bio est en croissance et semble promis à un bel avenir. Ses entreprises ont traversé sans difficulté la période de crise sanitaire. Alors que cette période n’est pas terminée, les acteurs de la filière ont décidé de se lancer dans une nouvelle dynamique en créant une organisation capable de porter leur voix et de valoriser leurs engagements.

Un marché en plein essor

C’est ainsi qu’est née La Maison de la Bio qui rassemble à ce jour, à travers leurs organisations professionnelles, 10 000 entreprises issues de l’agriculture, de l’alimentation, de la distribution, des cosmétiques et des compléments alimentaires. Elle compte notamment 7000 exploitations agricoles.

Le défi est d’élargir un marché français en plein essor. Parti d’un marché niche, il représentait 14,3 milliards d’euros en 2020 sur les périmètres de l'alimentation, des compléments alimentaires, des cosmétiques et du textile, avec plus de 210 000 emplois concernés aujourd’hui. Le marché a triplé en 10 ans et son potentiel est évalué à 20 milliards d’euros en 2027. Le marché bio en France est actuellement le 2e marché en Europe et le 3e au niveau mondial. En France, 14 % de la population globale fréquente les magasins bio. Ce taux s’élève à 24 % chez les 25-34 ans (source : Crédoc 2021).

Améliorer, unir, mutualiser

La structure s’inscrit dans la continuité de Natexbio, la fédération des transformateurs et distributeurs bio. Son objectif est d’inscrire la bio dans un « processus d’amélioration continue » en continuant à pérenniser les valeurs fondamentales du secteur que sont la durabilité, la solidarité, l’équitabilité et la volonté d’innover. Sa volonté est d’unir les forces collectives du secteur, de mutualiser certaines de leurs compétences et certains de leurs moyens pour défendre et promouvoir une bio « exigeante ».

La feuille de route de l’organisation établie pour 2021-2022 prévoit de porter la voix des entreprises bio auprès des pouvoirs publics et des institutions. Dans ce cadre, une étude a été lancée avec le Credoc et AND international pour appréhender le futur marché de la bio en France. La Maison de la Bio formalise par ailleurs un premier partenariat avec l’institut de recherche Itab pour démontrer scientifiquement les impacts positifs de la bio sur la santé humaine, la biodiversité, l’empreinte carbone… Elle contribue également au partage des pratiques en accompagnant le Synabio à déployer le label RSE Bio Entreprise durable parmi ses membres.

 

Les plus lus

Loïc Guines, président commission bio des Chambres d’agriculture France, Brice Guyau, président commission bio de la FNSEA, Joffrey Beaudot, responsable bio des Jeunes agriculteurs et Jérôme Caillé, président de la commission bio, pour La Coopération agricole.
« La bio s’est développée grâce à la GMS, aujourd’hui ils nous laissent tomber comme une merde »
Plusieurs représentants des agriculteurs bios au sein de la FNSEA, de la Coopération agricole, des Jeunes agriculteurs et des…
Philippe Camburet, président de la fédération nationale d'agriculture biologique lors d'une audition au Sénat.
« 833 euros, ça n’est même pas le prix d’un pneu ! » : les agriculteurs bio en colère face aux annonces d'Attal
Estimant l’annonce de Gabriel Attal trop faible sur le bio, la fédération nationale d’agriculture biologique demande à tous les…
Marc Fesneau sur le salon de l'Agriculture le 28 février 2024 annonçant le plan d'urgence bio
Crise du bio : une aide de 90 millions d’euros, toujours pas suffisante selon la Fnab
Marc Fesneau a annoncé mercredi soir au salon de l’Agriculture que l’aide d’urgence aux agriculteurs en difficulté pour 2024…
Marc Fesneau auditionné à l'Assemblée nationale
Crise du bio : « Notre objectif c’est qu’il n’y ait pas de déconversions »
Auditionné à l’assemblée nationale sur les mesures face à la crise agricole, Marc Fesneau s’est dit ouvert à la mise en place de…
manif FNAB Paris
Pourquoi les agriculteurs bio continuent-ils à se mobiliser dans la rue ?
Ce 7 février, à l’appel de la Fnab, des agriculteurs bio ont rejoint la capitale pour venir manifester devant l’Assemblée…
état des lieux bio monde
Bio : forte croissance des surfaces dans le monde, le marché européen en repli
Le rapport annuel de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FIBL) et d’IFOAM-Organics International, la Fédération…
Publicité