Aller au contenu principal

La filière bio prépare son adaptation à la réglementation sur l’alimentation des élevages

Les élevages bio bénéficiaient jusqu’à présent d’une dérogation pour pouvoir utiliser 5% de matières premières d’origine conventionnelle. A partir du 31 décembre 2026, la réglementation sur l’alimentation des élevages biologiques va rendre obligatoire une alimentation issue à 100% de matières premières produites en conditions biologiques. Un changement qu’il faut d’ores-et déjà préparer. Ce thème était celui du deuxième « Live des grandes cultures bio », qui s’est déroulé en ligne le 4 février 2021 .

En raison de la crise sanitaire, les rencontres des Grandes cultures bio ont été repoussées à 2022. Cette année, ce sont deux sessions Live d’1 h 30 chacune qui se sont déroulées en ligne le 4 février. Ces web-conférences étaient organisées par par Arvalis Institut du Végétal, l’Itab et Terres Innovia.

Une des deux sessions avait pour thème :

Passage au 100% bio en alimentation animale : quelle place pour les protéagineux et le soja ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Maraîchage : les semis papier à l’essai
Fruits et légumes
La technique des semis papier en maraîchage bio a été expérimentée en 2019 par la station d’expérimentation du Sileban, en…
La filière bio prépare son adaptation à la réglementation sur l’alimentation des élevages
Les élevages bio bénéficiaient jusqu’à présent d’une dérogation pour pouvoir utiliser 5% de matières premières d’origine…
Près de 30 000 hectares consacrés à l'agriculture biologique en Ile de France
Pour l’observatoire régional de l’agriculture biologique, animé en Ile de France par le GAB, le bilan est positif. En 2020, la…
Quel avenir de la fertilisation en agriculture bio ?
Interdiction des effluents d’origine industrielle : quel avenir de la fertilisation en AB ? Telle était la question posée dans le…
Calibio, la nouvelle usine d’aliments biologiques de la Cavac
Le groupe Cavac a mis en route Calibio, sa nouvelle usine de fabrication d'aliments biologiques.
La Brasserie Castelain cherche du houblon et de l'orge bio en Hauts-de-France
La Brasserie Castelain est prête à valoriser la production de houblon et d'orge bio local, en Hauts-de-France, pour sa bière…
Publicité