Aller au contenu principal

Sud-Ouest
Gersycoop investit 7 millions d’euros dans un silo dédié au bio

La coopérative céréalière Gersycoop a inauguré en septembre son nouveau silo dédié aux cultures bio. Avec cette nouvelle structure, la coopérative du Sud-Ouest, qui compte 180 agriculteurs bio, souhaite accompagner davantage les agriculteurs dans leur conversion au bio.

Le nouveau silo de 42 m de haut peut stocker l’équivalent de 10 200 tonnes de blé bio.
© Gersycoop

Gersycoop est une coopérative céréalière née en 2008 dans le Gers. Les coopérateurs partagent les mêmes valeurs solidaires et humanistes et s’attachent à valoriser leur territoire en s’engageant dans une agriculture raisonnée et responsable. Ils développent l’agroécologie et l’agriculture biologique avec des pratiques alternatives et un accompagnement des agriculteurs dans leur conversion. La coopérative compte 1000 adhérents en conventionnel et 180 agriculteurs bio.

Investissement plus élevé que pour le conventionnel

Dans le prolongement sa démarche, Gersycoop a investi 7 millions d’euros dans un silo dédié aux céréales bio. Pour le groupe coopératif, il s’agit d’un « investissement plus conséquent qu’un silo classique ». Les céréales produites en culture biologique demandent en effet « un traitement particulier » et des méthodes « différentes », précisent les responsables du projet dans leur communiqué. Les vitesses de manutention sont réduites, les cellules de stockage plus petites et le développement des insectes fait l’objet d’une attention importante.

Le silo situé à Fleurance couvrira toute la partie nord du Gers. L’édifice se dresse à 42 m de hauteur et peut stocker l’équivalent de 10 200 tonnes de blé. C’est un des plus grands du Sud-Ouest et sa construction, débutée en janvier 2021, s’est achevée en mars 2022. L’équipement est désormais opérationnel et a été inauguré en septembre. La coopérative souhaite ainsi accompagner davantage les agriculteurs dans leur conversion au bio, « aujourd’hui ralenties par le conflit russo-ukrainien » soulignent les dirigeants.

L’entreprise emploie 2 agronomes spécialistes des solutions alternatives et des pratiques biologiques. La coopérative détient un autre silo bio à Berdoues, au sud du département, d’une capacité de 5000 tonnes. Elle propose en outre 4 sites collecteurs bio.

Pour Damien Leca, directeur général du groupe Gersycoop, le silo de Fleurance permettra de garantir aux clients « des céréales bio de qualité en adéquation avec leurs attentes ». Il souligne également qu’il s’agit d’un « investissement important pour l’agriculture gersoise et la filière bio du département ».

Chiffres clés

  • 73,5 millions € de chiffre d’affaires consolidé
  • 130 collaborateurs
  • 9000 tonnes de collecte bio en 2021/2022
  • 1000 adhérents en conventionnel
  • 180 adhérents en bio

Les plus lus

Panneau avec logo bio
Agriculteurs bio en difficulté : comment bénéficier des nouvelles aides d’urgence ?
Le guichet pour la nouvelle aide d’urgence bio ouvre ce lundi 25 mars à 10h. Les agriculteurs bio en difficulté ont jusqu’au 19…
Jeune garçon prenant un paquet d'avoine bio à la marque Bjorg dans son frigo
« La croissance du marché bio repart », confirme Ecotone maison-mère de Bjorg
Le leader européen de l’alimentation bio perçoit une reprise de la demande pour les produits bio en 2024, tout comme Biocoop il y…
champ de petit épeautre bio
Plus de pesticides trouvés à proximité des champs bio selon une étude
Une étude réalisée en Californie sur quelque 14 000 parcelles du comté de Kern montre que l’utilisation de pesticides a tendance…
Troupeau de vaches laitières conduites en bio
Aides d’urgence bio : le guichet prolongé jusqu’au 3 mai 2024
Face aux difficultés pour les agriculteurs d’obtenir leur attestation fiscale en temps et en heure, le ministère de l’Agriculture…
Allemagne : 1 600 fermes bio supplémentaires en 3 ans
Les Marches
En Allemagne, si le bio a souffert de l’inflation, la filière affiche tout de même de nombreux indicateurs au vert. 
Crise du bio : les très mauvais chiffres de janvier pour les produits laitiers
Les Marches
Les achats des ménages de produits laitiers biologiques ont fortement chuté en janvier 2024 comparé au même mois de 2024.
Publicité