Aller au contenu principal

Du bio mais à quel prix !

 © DR
Anne-Sophie Le Bras, Rédactrice en chef Réussir Bio
© DR

La France s’est donnée des objectifs ambitieux de développement de son agriculture biologique, en les inscrivant dans la loi. 15 % de la surface agricole utile devront être conduits selon ce mode en 2022. Les établissements de restauration collective devront introduire des produits biologiques à hauteur de 20 % de leur valeur d’achat à la même échéance. Certains y verront un niveau impossible à atteindre, quand d’autres y voient un moyen pour organiser la production en France.

Pour y parvenir, la structuration des filières sera l’une des clés de la réussite, et la restauration collective a logiquement son rôle à jouer. Les plateformes régionales mettant en relation les producteurs - le plus souvent locaux - avec les gérants d’établissements fleurissent un peu partout sur le territoire. Vous trouverez trois exemples dans ce numéro, dont l’une des structures les plus importantes en France, le réseau Manger Bio ici et maintenant. Mais il y en aurait bien d’autres à citer, ainsi que des initiatives isolées qui permettent aux producteurs de s’organiser et de développer leur offre. Les marchés d’intérêt national ont aussi leur rôle dans cette structuration. Et n’oublions pas les coopératives et leur rôle central dans l’organisation de la production. En investissant dans les outils de stockage, de transformation, en donnant une visibilité aux producteurs, celles-ci restent un maillon important de cette nécessaire et utile structuration des filières. Mais tout cela n’aura de sens que si chacun arrive à conserver la valeur produite.

Et c’est bien cela l’enjeu des acteurs de la filière bio, bien plus que le développement de la production qui semble pour le moment suivre une courbe ascendante. À l’heure de la démocratisation et de l’accessibilité du bio, les acteurs doivent se prémunir d’une baisse de valorisation, en poursuivant l’organisation des filières.

Les plus lus

Le bio dans les assiettes amène les collectivités à reconsidérer l’agriculture
La loi EGAlim amène les collectivités vers des problématiques nouvelles. En 2022, les repas fournis par les collectivités,…
20 % de bio local dans les cantines scolaires : des villes ont déjà franchi le cap
Le bio local est déjà une réalité dans certaines cantines scolaires. Les municipalités de Bègles et de Bruz en témoignent. Pour…
Nutrition animale : la croissance en bio se calme après plusieurs années d'expansion
Même si les chiffres définitifs pour le premier semestre ne sont pas encore disponibles, 2020 devrait connaître une progression…
Quel avenir pour l’œuf bio
Avec des mises en place de pondeuses en croissance de 60 % de début 2017 à fin 2019, le marché de l’œuf bio s’envole. Cette année…
Que propose l’Agence Bio au salon des maires version digitale
A l’occasion du salon des maires qui se tiendra en édition digitale du 24 au 26 novembre prochain, l’Agence Bio organise quatre…
Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari veulent créer un champion de la consommation durable
Les Marchés
Xavier Niel, Matthieu Pigasse, cofondateurs de Mediawan, et Moez-Alexandre Zouari, fondateur et PDG du groupe Zouari (qui a…
Publicité