Aller au contenu principal

Agriculture bio en crise : la Confédération paysanne dénonce l’opacité des filières

Alors que le marché bio connait des turbulences depuis plusieurs mois, le syndicat minoritaire agricole demande à l’Etat de garantir l’obtention de données fiables et des soutiens pour les agriculteurs bios.

Coccinelle agriculture bio
© pixabay

Préoccupée par les difficultés que rencontrent depuis plusieurs mois les producteurs engagés en agriculture biologique, la Confédération paysanne dénonce dans un communiqué « l’opacité des filières bio, comme conventionnelles en France ». Alors que, selon lui, les données de marché sont aujourd’hui présentées à partir de chiffres déclaratifs « remontés par les industriels de l’élevage et via des constats de terrain et des données de « panels consommateurs » pour la filière fruits et légumes frais », le syndicat minoritaire agricole demande aux pouvoirs publics de garantir « l’obtention de données impartiales nécessaires au travail de FranceAgriMer ».

Par ailleurs, pour les producteurs en difficulté, la Confédération paysanne demande à Julien Denormandie :

  • La mise en place rapide d’une aide d’urgence forfaitaire

  • Et le redéploiement du reliquat des aides à la conversion bio vers une aide à destination des producteurs déjà engagés en bio.

« Sans ces deux mesures, il est certain que les objectifs de transition écologique affichés par le gouvernement et notamment l’atteinte de 18% de SAU française en bio en 2027 seront fortement remis en cause », déclare la Confédération paysanne qui conclut « pour maintenir les fermes sur les territoires et installer de nombreux paysans, il faut que la situation économique de la bio soit assainie ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Coccinelle (bio)
« Le développement du bio doit être axé sur le marché » selon les eurodéputés
Les députés européens ont adopté hier massivement le plan d’action pour le bio de la Commission européenne du 25 mars 2021. Ils n…
Coccinelle agriculture bio
Agriculture bio en crise : la Confédération paysanne dénonce l’opacité des filières
Alors que le marché bio connait des turbulences depuis plusieurs mois, le syndicat minoritaire agricole demande à l’Etat de…
Protéines végétales : Soon, la nouvelle marque d'Olga pour les magasins bio
Olga, nouveau nom de la société Triballat Noyal, lance une nouvelle marque de dessert végétale bio, baptisée Soon, destinée aux…
Compléments alimentaires bio : Nutripure renforce son capital
La société d'investissement Ardian annonce son entrée au capital de Nutripure, spécialisée dans les compléments alimentaires…
Lait et Cidre : Tech&Bio s'installe en Normandie
Tech&Bio s'installe pour la première fois en Normandie les 29 et 30 juin prochain autour des filières laitière et cidricole…
Juste Bio : « Mutualiser entre industriels nos compétences pour proposer un produit vrac moins cher que le préemballé »
Fruits et Légumes
Recentrage sur ses produits, co-branding inédit et mise à disposition de son expertise : Juste Bio va mieux chasser sur son…
Publicité