Aller au contenu principal

1300 tonnes de pommes de terre bio à écouler en Belgique

La crise sanitaire a fait considérablement baisser les achats de pommes de terre bio en Belgique. Conséquence : en Wallonie, les stocks qui sont habituellement écoulés début avril restent à commercialiser. L’interprofession belge BioWallonie alerte sur le stock de 1300 tonnes qui reste à écouler.

© Couleur / Pixabay

Les producteurs de pommes de terre bio belges ont du mal à vendre leur production. C'est l'interprofession BioWallonie qui l'annonce. Début avril, 1300 tonnes de marchandise restaient à écouler. Pourtant, la grande distribution de la région s’apprête à mettre en rayon des pommes de terre bio en provenance de pays étrangers : Egypte, Israël ou Chypre. « Les supermarchés sont souvent liés par contrat avec leurs fournisseurs, » précise RTL info, et les contrats sont « généralement conclus depuis des mois ».

Les pommes de terre étrangères concurrencent la patate belge

Généralement, début avril, les stocks belges sont épuisés. Mais en période de Covid-19, les achats des hôtels-cafés-restaurants (HCR) ont fortement baissé, d’où un engorgement de la matière première wallonne. Le même phénomène est observé également sur la carotte belge qui va être concurrencée par la carotte hollandaise, indique encore RTL info.

Pour éviter le gaspillage alimentaire et les pertes économiques pour les producteurs belges, l’association belge Le Collège des producteurs a lancé une opération pommes de terre 2021. « La bourse aux dons » propose une offre pour le secteur de l’aide alimentaire à « un prix juste producteur, » peut-on lire dans Filagri.

Parallèlement, les producteurs s'organisent pour vendre en direct avec des points d'enlèvement accessibles aux particuliers et aux opérateurs commerciaux. Les pommes de terre sont disponibles en filets de 5 ou 10 kg, à un «prix rémunérateur producteur, » précise Filagri.

 

 

Les plus lus

Philippe Camburet, président de la fédération nationale d'agriculture biologique lors d'une audition au Sénat.
« 833 euros, ça n’est même pas le prix d’un pneu ! » : les agriculteurs bio en colère face aux annonces d'Attal
Estimant l’annonce de Gabriel Attal trop faible sur le bio, la fédération nationale d’agriculture biologique demande à tous les…
Marc Fesneau auditionné à l'Assemblée nationale
Crise du bio : « Notre objectif c’est qu’il n’y ait pas de déconversions »
Auditionné à l’assemblée nationale sur les mesures face à la crise agricole, Marc Fesneau s’est dit ouvert à la mise en place de…
manif FNAB Paris
Pourquoi les agriculteurs bio continuent-ils à se mobiliser dans la rue ?
Ce 7 février, à l’appel de la Fnab, des agriculteurs bio ont rejoint la capitale pour venir manifester devant l’Assemblée…
état des lieux bio monde
Bio : forte croissance des surfaces dans le monde, le marché européen en repli
Le rapport annuel de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FIBL) et d’IFOAM-Organics International, la Fédération…
Evenement Les terrenales pour préserver la biodiversité.
La filière grandes cultures AB bretonne invite les exploitants à réfléchir à leur avenir
Agenda. Le Groupement des agriculteurs biologiques (GAB) de Bretagne invite les exploitants en grandes cultures à deux réunions…
état des lieux agriculture bio FNAB
Quelles sont les six demandes de la FNAB pour réaffirmer l’importance de l’agriculture bio ?
A deux jours de l'ouverture du Salon International de l'Agriculture au cours duquel Marc Fesneau doit annoncer son nouveau plan…
Publicité