Aller au contenu principal

Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »

À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré embaucher un salarié pour la traite plutôt qu'investir dans un nouveau robot. Un choix dicté par des raisons économiques et sociales.

En 2012, Pierre et Catherine Marqué, qui élèvent 70 vaches laitières en Ille-et-Vilaine, choisissent de s’équiper d’un robot de traite double stalle SAC Christensen. « Leur motivation était de réduire l’astreinte de la traite, explique Romain Marqué, leur fils, aujourd’hui associé avec ses parents et un voisin, Pierrick Dupont, au sein du Gaec Dyna’Milk. Le robot d’une capacité de 110 vaches répondait à leurs besoins. Il n’était jamais saturé et le pâturage était possible. Mais un couple avec un robot, c’est une prise d’otages ! Trouver un remplaçant pour les week-ends ou des vacances est très difficile. Il faut quelqu’un de compétent techniquement, qui accepte de venir la nuit en cas de problème. Au final, les week-ends pour mes parents se résumaient à ne partir que sur la journée et pas trop loin pour pouvoir revenir rapidement en cas de besoin. »

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité