Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Vos sondes sont-elles bien réglées ?

Instruments de mesure essentiels dans la gestion de la ventilation dynamique, les sondes et capteurs de l’air sont sensibles aux conditions d’élevage et au temps. Ils demandent à être contrôlés régulièrement.

À l’heure où les bâtiments sont de plus en plus automatisés, c’est de la précision des sondes et des capteurs de l’air que dépend la bonne maîtrise de l’ambiance. Et en particulier pendant les phases critiques du lot, telles que le démarrage. Pourtant, il arrive fréquemment que les sondes de température et encore plus celles d’hygrométrie soient décalées. Lors de la journée Itavi volailles de chair, Sodalec et Tuffigo ont rappelé les règles à respecter pour maintenir des instruments de mesures précis et fonctionnels.

Un étalonnage régulier et en cours de lot

Les sondes de température se dérèglent relativement peu mais demandent à être surveillées régulièrement (au moins une à deux fois par an). « Pour éviter que les sondes ne dérivent, l’étalonnage doit être réalisé lorsque le bâtiment est à température (au démarrage à 35 °C), conseille Patrice Poisbeau de Sodalec. Cela ne présente aucun intérêt de faire un étalonnage lors du vide lorsque le bâtiment est à 5 °C. »

Toutes les autres sondes (H %, CO2, NH3) sont particulièrement sensibles au lavage. Elles sont fournies avec des connecteurs et doivent être démontées à chaque lavage.

« Dans deux tiers des cas, les problèmes de sondes sont liés à des dominos rouillés », poursuit Jean-Luc Martin, de Tuffigo-Rapidex. Dès lors, la mesure de la sonde est erronée. Plutôt que des dominos, l’équipementier conseille d’utiliser des connecteurs étanches. Autre cause, l’ammoniac qui remonte par capillarité et qui peut oxyder le fil électrique. En cas de rouille, celui-ci doit aussi être remplacé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Un poulailler neuf de 2 000 m2 pour arrêter le lait
La SCEA Cozic Baron a investi dans un poulailler de chair avec lumière naturelle et sol bétonné, sous concept de ventilation et…
Vignette
[VIDEO] Le diagnostic des bâtiments en mode web
La start-up Tell-Elevage propose une méthode innovante pour améliorer la conception et le fonctionnement des bâtiments d’élevages…
Vignette
Des capteurs fiables et bien placés

Une partie de l’étude GestCO2 a porté sur les capteurs de CO2 pour préciser lesquels utiliser…

Vignette
Maintenir le taux de CO2 sous contrôle
Élever des poulets en claustration avec un taux de gaz carbonique inférieur à 3 000 ppm est techniquement et économiquement…
Vignette
Les enseignements de l’étude Gest CO2
Un projet de recherche sur la maîtrise du CO2 propose des recommandations techniques sur son mesurage en bâtiment et…
Vignette
Un poulailler clair avec une bonne étanchéité
Benoît Rannou a opté pour une ventilation Fancom et une coque NTD/I-Tek pour son bâtiment de 1 350 m2, inscrit dans la démarche…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)