Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Avis d’expert
L'Ukraine, « un voisin menaçant pour l’aviculture européenne »

« Les agro holdings disposent d’atouts incontestables : une disponibilité en grains, une intégration verticale couplée à un faible coût du travail, un accès aux financements internationaux.

Depuis 2014, la guerre et la crise économique induite ont pénalisé la demande intérieure, mais les exportations ont été dopées par la dévaluation de la grivna. Ce constat, conjugué à l’ouverture du marché communautaire, peut inquiéter les acteurs européens. Absente du marché communautaire en 2013, l’Ukraine est en 2015 le troisième fournisseur de volailles et le second en œufs.

La diversification des débouchés extérieurs des agro holdings apparaît inéluctable, mais le marché communautaire n’est pas la cible la plus aisée. Elle implique des investissements coûteux, notamment en œufs, et la négociation de nouveaux quotas. Par contre, l’Ukraine s’affirme déjà au Moyen-Orient, en Asie ou au Maghreb et devrait se renforcer à moyen terme.

Le gouvernement ukrainien affiche sa volonté d’adapter sa réglementation aux exigences de l’UE d’ici 2020, mais sa priorité est l’appui aux PME, davantage tournées vers le marché national.

Des opportunités de partenariat avec des entreprises plus modestes pourraient se faire jour pour des sociétés françaises, pour fournir des intrants ou pour accompagner des stratégies de segmentation de la production. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

L’Ukrainien MHP s’ancre dans l’UE

Jusqu’à présent MHP ne détenait que des sites de découpe-transformation dans l’Union européenne, aux…

Vignette
« Si l’UE tient sur les normes, le Brésil s’adaptera »
De retour d’une mission parlementaire au Brésil, l’eurodéputé Michel Dantin livre son analyse de la situation sanitaire de ce…
Vignette
En poulet, le rouleau compresseur ukrainien MHP
Leader incontesté du poulet, le groupe Mironivsky Hliboproduct (MHP) de Youri Kossiouk poursuit son développement axé sur les…
Vignette
L’Ukraine, futur Brésil européen
Dotée d’un énorme potentiel agricole et de méga entreprises agroalimentaires, l’Ukraine pourrait devenir le Brésil des années…
Vignette
Le secteur œuf d'Ukraine veut exporter plus
En Ukraine, la crise et les conflits séparatistes ont très fortement affecté la filière œuf depuis deux ans, en particulier…
Vignette
En Ukraine, Agromars fait une pause
Confronté à la crise, Agromars a réduit sa production, mais envisage encore de passer à 300 000 tonnes à moyen terme.
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)