Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un œuf électronique qui quantifie les chocs

Expert en qualité des œufs, Zootests propose un audit d’élevage original pour réduire les taux d’œufs micro fêlés d’origine mécanique.

L’œuf électronique est connecté à une tablette qui visualise l’intensité des chocs en temps réel.
© P. Le Douarin

La solidité de la coquille des œufs varie naturellement en fonction de l’âge de la poule pondeuse et de la souche, explique Christophe Alleno, directeur de Zootests, une entreprise spécialisée dans la mesure de la qualité des œufs et pratiquant des essais comparatifs en élevage. Nous avons établi des références, mais il arrive que les élevages dépassent les valeurs moyennes d’œufs micro fêlés. » En œuf de consommation, le seuil problématique pour les centres d’emballage est de l’ordre de 3,5 % d’œufs micro fêlés. L’origine alimentaire ou sanitaire n’étant pas toujours en cause, reste la cause mécanique, liée au parcours de l’œuf entre la sortie de l’oviducte et la mise en alvéole. Les chocs vont dépendre de la conception du système (pente de cage, goulet d’étranglement, barre de retenue, présence de sauts…), de son état (barrette de descente cassée…) et de son utilisation (accumulation des œufs, cadences…).

Une correction immédiatement vérifiable

Zootests utilise un œuf "artificiel" pour préciser et quantifier l’origine du problème. Le Cracklessegg de la société Masitek comporte trois capteurs électroniques qui enregistrent les accélérations subies par ses parois au cours de son cheminement. L’œuf communique en temps réel ses informations qui s’affichent sur une tablette, en indiquant l’importance des chocs (mesurés en unités G).

Les valeurs problématiques sont des chocs ponctuels au-delà de 45 G ou encore de chocs répétés à partir de 30-35 G. « C’est un outil très didactique, souligne Christophe Alleno, car dans les zones critiques on peut répéter le parcours de l’œuf à volonté et l’on peut voir l’effet immédiat des corrections. » En élevage en cage, les endroits sensibles sont le plus souvent la descente du nid jusqu’à la bande de ramassage (fil de rétention présent et réglé), l’entrée du descendeur d’œufs, le passage du descendeur au convoyeur, la zone d’emballage.

Ce dispositif peut aussi être utilisé pour auditer la chaîne logistique (transport, couvoir, centre d’emballage). « Nous l’avons employé une fois en centre d’emballage, pour comprendre pourquoi celui-ci obtenait des taux élevés de fêlures. Et nous avons trouvé une cause imputable au process. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
La coopérative des volailles de Loué réagit à la baisse des ventes de poulet entier label rouge
Surpris par le recul du poulet entier et la stagnation de l’œuf sous labels rouges, le leader national prépare une nouvelle…
Vignette
La course au sexage des embryons de poule
Parmi les nombreuses start-up qui travaillent sur l’ovosexage, la société allemande Seleggt semble avoir pris un temps d’avance,…
Vignette
La volaille est le dindon de la farce de l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur
Signé le 28 juin, l’accord commercial bilatéral entre l’Union européenne et le Mercosur pénalise fortement le secteur agricole…
Vignette
Des bâtiments avec davantage d’espace et de lumière pour les dindons
Avec le soutien de sa coopérative Le Gouessant, Jérémy Fillon élève ses dindons en densité réduite dans deux bâtiments en lumière…
Vignette
Le groupe coopératif Terrena investit dans ses filières de volailles différenciées et les PAI
La page Doux est tournée chez Terrena. Le groupe investit désormais dans les filières différenciées, notamment avec un nouvel…
Vignette
LDC en pole position européenne
Avec ses acquisitions, le groupe LDC accroît ses performances et se positionne en leader européen, mais il stagne dans les GMS en…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)