Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un Mooc pour faire découvrir l’aviculture

Un cours en ligne gratuit et ouvert à tous
© Agrocampus Ouest

Bien que porteur d’emplois, le secteur de l’aviculture reste mal connu du grand public et des jeunes susceptibles d’en être des acteurs professionnels, notamment des étudiants. C’est donc pour susciter des vocations et donner une large vision de ce secteur qu’est né le projet collaboratif d’un outil de formation innovant et attractif, sous la forme d’un Mooc.  Cet acronyme vient de l’anglais « Massive Open Online Courses » : cours sur Internet, gratuit et ouvert à tous. Porté par Agrocampus Ouest, grande école publique d'ingénieurs en sciences du vivant, le projet associe vingt et un intervenants de dix établissements aux compétences complémentaires. Les multiples dimensions de l’aviculture sont abordées : organisation des filières, physiologie de l’animal, modes d’élevage, transformation des produits, ainsi que les enjeux techniques, sanitaires et sociétaux. Le Mooc aviculture se déroule en six modules de quatre leçons de huit minutes (un module par semaine) progressivement mis en ligne. Ils sont aussi accompagnés d’une autoévaluation. Ces cours téléchargeables seront disponibles à partir du 5 novembre. Ils sont gratuits et ouverts à tous, après inscription préalable (www.fun-mooc.fr), au plus tard le 14 décembre. Une présentation du Mooc est visible sur : https://www.fun-mooc.fr/universities/agrocampusouest/.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Cargill étudie la valorisation alimentaire des insectes
Le 7 novembre 2019, au cours d’une journée technique organisée à Tours par l’Aftaa, Gilles…
Alexia Cantin avec Olivier Brebion de Val de Sèvre. Installée en janvier 2017 dans le Maine et Loire, l’éleveuse de 24 ans reprendra l’exploitation familiale en polyculture-élevage (canards mulards et bovins à viande). © V. Bargain
En canard mulard, d’abord pour la biosécurité
À la coopérative Val de Sèvre, le jardin d’hiver a été choisi dans deux élevages pour leur permettre d’abriter leurs canards…
La réglementation européenne est stricte sur les insectes à usages alimentaires
Dans l’Union européenne, l’élevage, la transformation et la vente d’insectes doivent suivre des règles créées…
La Pologne touchée par un virus H5N8 hautement pathogène (mise à jour du 10 janvier)
Depuis la fin de l’année, neuf foyers d'influenza aviaire H5N8 hautement pathogènes ont été confirmés jusqu'au 9 janvier dans…
« Le peuplier agroforestier, techniques et coûts de production » vient de paraitre
Le guide de la culture du peuplier en plein champ a été édité fin 2019 pour susciter le développement de sa plantation dans le…
Les ventes de LDC en hausse de 6,8% entre début septembre et fin novembre 2019
Tous pôles d’activités confondus, les ventes du troisième trimestre de l’exercice 2019-2020 s’élèvent à 1,1 milliard d'euros, en…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)