Aller au contenu principal

Un chariot à mousse pratique et efficace pour nettoyer ou désinfecter son bâtiment

Le fabricant Hydroclean a conçu un chariot qui permet de déterger et de désinfecter son bâtiments avec la bonne dose de produits, dans de bonnes conditions de travail.

Depuis quelques années, Hydroclean propose un chariot à mousse dont l’innovation repose sur un injecteur à trois positions (lavage, détergence et désinfection) associé à une tête génératrice de mousse.

L’injecteur permet d’aspirer le détergent pur dans un bidon de 20 litres (et le désinfectant dans un autre), évitant ainsi les manipulations fréquentes (dévisser le flacon, le remplir sans verser à côté, le revisser…). Le dosage est aussi plus précis. Il est réglé par un gicleur choisi en fonction du couple débit-pression du nettoyeur et du pourcentage d’incorporation souhaité.

L’opérateur sait ainsi le temps qu’il lui faudra pour projeter l’émulsion avec la tête à mousse spéciale à placer sur la lance. Il peut donc ajuster sa cadence de travail. Quand il veut rincer le détergent, il remplace la tête par une buse normale et tourne la manette en position lavage.

Un flexible de 35 mètres au maximum est utilisé pour obtenir une belle qualité de mousse. La désinfection se déroule sur le même principe.

En fin d’utilisation, il est recommandé de rincer les deux circuits (buse et tuyaux) ayant aspiré les produits, à l’aide du bidon de rinçage proposé. Il faut compter un investissement de l’ordre de 1750 euros avec le flexible de 35 mètres.

Depuis un an, un kit de lavage des lignes en U est aussi proposé. Muni de trois buses réglables en hauteur et largeur, il peut être fixé à l’avant du chariot mousse, sur un quad, etc. Compter 800 euros supplémentaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Jean-Charles Le Strat, éleveur de poules pondeuses bio à Pluméliau : « Durant les phases de plus forte nervosité, la consommation des bottes augmente. C’est un bon indicateur d’un épisode de stress. » © A. Puybasset
« La luzerne compressée contribue au bien-être de mes poules pondeuses bio »
L’EARL Botjelan met à disposition de ses poules pondeuses bio des balles de luzerne compressées. Cet enrichissement contribue à…
Action anti-élevage : L214 s'attaque à l'élevage des poules au sol
Vidéo à l’appui, l’association anti-élevage L214 lance une campagne de discrédit sur l’élevage des poules au sol, remplaçant l’…
Le rachat de Ronsard par LDC autorisé sous conditions
L’Autorité de la Concurrence a donné son feu vert au rachat du groupe Ronsard par LDC au groupe coopératif Eureden, dont les…
Le groupe Avril va vendre sa branche œuf
Le groupe agroalimentaire Avril, veut vendre sa branche œufs coquille et ovoproduits, ainsi que l’activité porcine pour se…
Tous les matériaux de construction voient leur prix flamber avec la Covid-19 : le bois, l'acier, l'isolant, le plastique... © P. Le Douarin
La hausse de l’acier et des plastiques impacte le prix des équipements avicoles
L’explosion des prix ne concerne pas seulement les matières premières agricoles. L’acier et les polymères plastiques connaissent…
En poulet du quotidien, le système Lead Exp'air simplifie le travail durant la première quinzaine d'élevage en gérant simultanément le chauffage et la ventilation, tout en permettant de mieux évacuer l'humidité.  © Le Roy
Climatiser sans effort le démarrage des volailles de chair
Lancé en 2019, l’appareil Lead Exp’air combine chauffage à combustion indirecte, ventilation et récupération d’énergie. Il a…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)