Aller au contenu principal

Un chariot à mousse pratique et efficace pour nettoyer ou désinfecter son bâtiment

Le fabricant Hydroclean a conçu un chariot qui permet de déterger et de désinfecter son bâtiments avec la bonne dose de produits, dans de bonnes conditions de travail.

Depuis quelques années, Hydroclean propose un chariot à mousse dont l’innovation repose sur un injecteur à trois positions (lavage, détergence et désinfection) associé à une tête génératrice de mousse.

L’injecteur permet d’aspirer le détergent pur dans un bidon de 20 litres (et le désinfectant dans un autre), évitant ainsi les manipulations fréquentes (dévisser le flacon, le remplir sans verser à côté, le revisser…). Le dosage est aussi plus précis. Il est réglé par un gicleur choisi en fonction du couple débit-pression du nettoyeur et du pourcentage d’incorporation souhaité.

L’opérateur sait ainsi le temps qu’il lui faudra pour projeter l’émulsion avec la tête à mousse spéciale à placer sur la lance. Il peut donc ajuster sa cadence de travail. Quand il veut rincer le détergent, il remplace la tête par une buse normale et tourne la manette en position lavage.

Un flexible de 35 mètres au maximum est utilisé pour obtenir une belle qualité de mousse. La désinfection se déroule sur le même principe.

En fin d’utilisation, il est recommandé de rincer les deux circuits (buse et tuyaux) ayant aspiré les produits, à l’aide du bidon de rinçage proposé. Il faut compter un investissement de l’ordre de 1750 euros avec le flexible de 35 mètres.

Depuis un an, un kit de lavage des lignes en U est aussi proposé. Muni de trois buses réglables en hauteur et largeur, il peut être fixé à l’avant du chariot mousse, sur un quad, etc. Compter 800 euros supplémentaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Après la face sud en 2010, la face nord de l'ancien poulailler a été équipée en 2022 d'une centrale photovoltaïque, avec des modules à hétérojonction.
« J’ai installé une centrale photovoltaïque au nord »
Laurent Moréac a reconverti un ancien poulailler dans la production d’électricité photovoltaïque, en équipant la face sud puis…
Dans quelques mois, toute la viande fraiche de poulet vendue en GMS aura été élevée selon le cahier des charges imposant le jardin d'hiver
La mutation du poulet aux Pays-Bas
La pression des associations de protection animale a modifié en profondeur la production de poulet destinée au marché du frais.…
Grippe aviaire : une pression virale inédite
  En France, comme en Europe, le nombre de foyers d’influenza H5N1 hautement pathogène va grandissant, en lien avec des contacts…
Les deux rotobuses montent et descendent alternativement de chaque côté le long de deux glissières pour asperger sous pression et de part et d’autre les caillebotis.
Une laveuse de caillebotis "faite-maison" par un producteur d’œufs
Le producteur ardéchois d’œufs Sylvain Bertrand a mis au point avec son beau-père une laveuse de caillebotis afin d’alléger les…
Grippe aviaire : La France passe en niveau de risque modéré
Vendredi 30 septembre à 17 heures, le cabinet du ministre de l’agriculture a annoncé que le niveau de vigilance vis-à-vis du…
Avec ses deux bâtiments neufs et les deux de 1 000 m2 rénovés ces deux dernières années, le site d'Augan a une capacité de 50 000 poules reproductrices.
Deux nouveaux bâtiments de reproducteurs, une vitrine pour l’accouveur BD France
Sur l’une de ses fermes de production d’œufs à couver, BD France a investi dans deux bâtiments de nouvelle génération, en termes…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)